Synthèse de presse

06 décembre 2017

12h05 | Par INSERM (Salle de presse)

Le petit-déjeuner et ses effets métaboliques

Le Figaro rend compte de travaux scientifiques menés par des chercheurs israéliens, sous la houlette d’Oren Froy, de l’Institut de biochimie de l’Université hébraïque de Jérusalem, qui montrent que sauter le petit-déjeuner a des effets néfastes toute la journée sur le plan métabolique, c’est-à-dire sur les fonctions normales de l’organisme. Daniela Jakubowicz, de la faculté de médecine Sackler à l’université de Tel-Aviv, première signataire de l’étude, explique : « Sauter le petit déjeuner a un effet délétère sur la régulation des gènes de l’horloge du métabolisme du glucose et du poids ». Ces travaux ont été publiés dans la revue Diabetes Care.

Le Figaro, 06/12

Denis Guilloteau honoré par l’Académie Nationale de Pharmacie

Denis Guilloteau, directeur de l’unité mixte de recherche Inserm U930 Imagerie & Cerveau Université de Tours, praticien-hospitalier au CHRU de Tours, sera distingué le 20 décembre prochain à Paris, rapporte Francebleu.fr. Cet expert des applications cliniques des médicaments radiopharmaceutiques pour l’exploration du cerveau au cours du développement cérébral normal et pathologique (maladies de Parkinson et d’Alzheimer) recevra le Prix d’Honneur 2017 de l’Académie Nationale de Pharmacie à Paris. Un hommage lui sera également rendu par la communauté scientifique et médicale le 11 janvier 2018 au CHRU Bretonneau à Tours.

Francebleu.fr, 05/12

En Bref

L’émission « La Tête au carré » diffusée hier sur France Inter, s’est penchée sur la pollution lumineuse. Cette émission a tenté de répondre aux questions : Quelles sont les conséquences de l’éclairage artificiel nocturne sur la faune, la flore, les écosystèmes ? Et quels sont les effets suspectés ou avérés sur la santé humaine ? Etait invité notamment Claude Gronfier, neurobiologiste, directeur de recherche à l’Inserm.

France Inter, 05/12

Des chercheurs du King’s College de Londres travaillent actuellement sur un nouveau médicament qui pourrait améliorer la qualité de vie des patients atteints de migraine épisodique. Baptisé « érénumab », cet anticorps monoclonal permettrait de réduire significativement la durée des migraines. Selon les résultats de l’essai clinique, 50% des patients traités par érénumab avec 140 mg ont observé une diminution de leur nombre de jours avec migraine d’au moins de moitié, contre 43,3% des patients qui ont reçu une dose de 70 mg.

Santemagazine.fr, 05/12

 

La nomination de Dominique Le Guludec en tant que présidente de la Haute autorité de santé (HAS) vient d’être officialisée par un décret publié hier au Journal officiel. Lequotidiendumedecin.fr explique : « Avant de rejoindre la HAS, ce médecin PU-PH, spécialiste en biophysique et médecine nucléaire à l’hôpital Bichat (AP-HP), a mené de multiples activités cliniques dont des travaux de recherche clinique et fondamentale portant sur les applications de la médecine nucléaire en cardiologie (en particulier développement de nouveaux traceurs d’imagerie moléculaire) et la création de l’unité de recherche Inserm Cardio-Vascular Imaging (unité 1148) ».

Lequotidiendumedecin.fr, 05/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube