Synthèse de presse

06 février 2013

12h01 | Par INSERM (Salle de presse)

La première salle de shoot bientôt ouverte à Paris

Matignon a donné son feu vert, hier, à l’ouverture de la première salle de shoot en France, indiquent l’AFP, Aujourd’hui en France, 20 Minutes et France Info. Cette salle ouvrira au printemps à Paris, dans le secteur des gares du Nord et de l’Est (Xe arrondissement), « l’un des hauts lieux de la toxicomanie de la capitale », annonce Aujourd’hui en France. La Mildt (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et toxicomanies) est chargée de la mise en place de cette expérimentation, avec le ministère de la Santé. Thierry Brigaud, le président de Médecins du monde (MDM), se félicite de cette « très bonne nouvelle » et n’a « aucun doute » que cette expérience sera concluante. Il explique à l’AFP qu’« une étude de l’Inserm montre que ces salles sont nécessaires, et en Espagne, à Bilbao, MDM a montré que c’était un dispositif intéressant pour les usagers et le voisinage ». 20 Minutes et France Info rappellent également que le rapport de l’Inserm de 2010 soulignait que les « salles de shoot » permettent « une amélioration de la santé » des toxicomanes.

AFP, France Info, 05/02, Aujourd’hui en France, 20 Minutes, 06/02
Expertise collective de l’Inserm : « Réduction des risques chez les usagers de drogues« 

En Bref

Le Figaro souligne qu’une équipe de chirurgiens de l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) « est la première en France, la seule pour l’instant, à avoir adopté depuis 2011 », une nouvelle technique, la « réhabilitation de greffons » qui « pourrait permettre de multiplier les greffes de poumons en France ». Le quotidien explique que « le principal intérêt de la réhabilitation de greffons est de permettre l’utilisation d’organes considérés jusqu’alors de qualité intermédiaire par l’Agence de biomédecine ». Cette nouvelle technique a permis de réaliser « 26 greffes supplémentaires au cours des deux dernières années », se félicite le Dr Edouard Sage, chirurgien thoracique à l’hôpital Foch. Le Figaro, 06/02
Une étude, dévoilée aujourd’hui et réalisée par le Centre de recherche en management de l’université de Toulouse-1 auprès de 6 000 policiers, révèle que plus de 70% d’entre eux ont un « mal-être », rapporte La Croix. Mathieu Molines, docteur en sciences de gestion, qui a conçu le vaste questionnaire, explique : « Les policiers éprouvent un stress essentiellement lié à leurs relations avec le public ». Outre la création d’un « pôle de vigilance suicide », le ministère de l’Intérieur prévoit notamment de « renforcer la préparation au relationnel dans le cadre d’une réforme de la formation des policiers », indique le quotidien. Celle-ci sera discutée demain lors d’assises nationales à Paris, ajoute-t-il. La Croix, 06/02
Le Figaro rend compte des nouvelles pistes prometteuses de la recherche médicale concernant la chute des cheveux. Pascale Mora, responsable de la communication scientifique chez Vichy, qui a mis au point la lotion « Dercos Neogenic », indique : « Après avoir prouvé que le milieu hypoxique, c’est-à-dire à faible teneur en oxygène, dans lequel baignent les cellules souches du follicule pileux était nécessaire au renouvellement, nous avons trouvé  une molécule, la stemoxydine, mimant les effets de cet environnement idéal et réveillant les bulbes en dormance ». La recherche biologique souhaite également commercialiser des médicaments de la classe des analogues de la prostaglandine. Le Figaro, 06/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube