Synthèse de presse

07 décembre 2016

14h00 | Par INSERM (Salle de presse)

Moins de risque d’être myope en passant plus de temps dehors

Une vaste étude européenne, publiée dans le JAMA Ophtalmology, confirme que « le manque de lumière naturelle et de lutéine, un pigment présent dans l’alimentation, auraient un rôle dans l’épidémie mondiale de myopie », rapporte Le Figaro. Pour cette nouvelle étude, pilotée par le Pr Astrid Fletcher, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, les chercheurs ont analysé les données de plus de 3 000 personnes âgées de plus de 65 ans dans sept pays d’Europe (dont la France). Ils ont constaté la possibilité d’un effet protecteur de la lutéine, un pigment de l’alimentation, et l’importance du temps passé dehors.

Le Figaro, 07/12

En Bref

L’AFP indique que Catherine Barthélémy, professeure émérite de la faculté de médecine de Tours, et ancienne directrice de l’équipe Inserm, « doit recevoir [demain] le prix de l’Inserm couronnant 40 ans de recherche » La scientifique a souligné : « C’est une triple reconnaissance : d’une équipe (…) où tout le monde est pleinement impliqué, de l’infirmière au chercheur en passant par l’orthophoniste; (de ce) que l’autisme n’est pas une maladie honteuse, qu’elle mérite la recherche ; du combat des parents pour qu’on fasse de la recherche ». Lire le communiqué sur les Prix Inserm qui seront décernés le 8 décembre prochain :

http://presse.inserm.fr/jean-laurent-casanova-specialiste-de-la-genetique-des-maladies-infectieuses-laureat-du-grand-prix-inserm-2016/25679/

AFP, 06/12, Ouest-France.fr, 06/12

Pour la première fois en France, la mesure contre la pollution qui consiste à imposer la circulation alternée (voitures paires/impaires), est maintenue deux jours de suite à Paris et dans 22 communes de la petite couronne. Il est encore prévu aujourd’hui une augmentation de la concentration d’azote « mais sans cette mesure, ce serait encore plus pollué », estime Charlotte Songeur, ingénieure chez Airparif, l’observatoire qui surveille la qualité de l’air en Ile de France.

Le Parisien, 07/12

Selon une étude menée par l’université de l’Utah (Etats-Unis) et publiée dans la revue Social Neuroscience, « prier implique les mêmes zones du cerveau que la drogue ou le sexe », impliquées dans le circuit de la récompense, explique Scienceetavenir.fr.

Scienceetavenir.fr, 06/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube