Synthèse de presse

07 mai 2014

13h04 | Par INSERM (Salle de presse)

Favoriser l’accès aux publications numériques

Dans un article intitulé « Recherche publique, profits privés ! », Le Nouvel Observateur souligne qu’une « bataille » oppose « un quarteron discret d’éditeurs scientifiques défendant leurs faramineux profits face à une masse croissante de chercheurs qui réclament un accès libre à la connaissance ». L’hebdomadaire déplore, outre l’augmentation exorbitante du prix des abonnements à ces revues, que « les éditeurs s’arrogent l’exclusivité du copyright : ni les auteurs des articles ni leurs institutions ne gardent la propriété des travaux qu’ils ont pourtant réalisés ! ». Pour faire face aux éditeurs, un consortium tricolore a été créé : Couperin.org. L’association regroupe les 250 principaux organismes scientifiques dont le CNRS et l’Inserm.

Le Nouvel Observateur, 08/05

La maladie d’Alzheimer sans atteinte de la mémoire

Lors du congrès annuel de l’Académie américaine de neurologie à Philadelphie, Melissa Murray, professeur assistant de neurologie à la Mayo Clinic (Floride), a expliqué que, dans un cas sur dix, « la maladie d’Alzheimer se présente sous une forme atypique », indique Le Figaro. Cette forme d’Alzheimer ne présente pas une atteinte de la mémoire mais des troubles visuels, du langage ou du comportement, selon la zone du cerveau atteinte par la maladie. Sur le site de la Mayo Clinic, le Pr Murray, qui a analysé le cerveau de 1 821 malades, explique : « Quand on parle de maladie d’Alzheimer, on pense à la perte de la mémoire et dans ce cas la principale zone qui est affectée est l’hippocampe, mais ce que l’on constate à l’autopsie de patients qui ont la maladie c’est qu’il n’y a pas toujours une atteinte de l’hippocampe ».

Le Figaro, 07/05

En Bref

A l’occasion des 50 ans de l’Inserm, André Syrota, son Président-Directeur Général, se rendra, le 15 mai, au Futurapolis de Toulouse pour retracer, avec des historiens et des chercheurs, l’histoire de l’Institut. Deux animations seront également proposées dans le centre Pierre-Baudis, dont une destinée aux enfants. L’Est Républicain souligne, quant à lui, que le Science Tour, auquel s’associe l’Inserm et conçu par l’association Les Petits Débrouillards, a fait une halte, hier, à Besançon, dans la cour d’honneur de l’hôpital St-Jacques. France 3 Bourgogne, France 3 Franche-Comté, 06/05, L’Est Républicain, 06/05 & 07/05, Le Point, 07/05
Dans une tribune publiée dans l’édition Science et Médecine du Monde, Guillaume Miquelard-Garnier, maître de conférences au CNAM, s’interroge : « Qui fera de la recherche publique en France ? » Il s’inquiète de l’« effondrement alarmant des recrutements de chercheurs et enseignants-chercheurs permanents à l’université et dans les établissements publics ». Il constate « des financements récurrents qui ont quasiment disparu au profit des financements par projet ». Cependant, le budget de l’Agence nationale de la recherche alloué aux projets a lui aussi été abaissé en passant « de plus de 600 millions d’euros en 2010 à moins de 500 actuellement ». Le Monde, édition Science & Médecine, 07/05

L’Humanité Dimanche souligne que 45 animaux ont été envoyés en orbite l’année dernière à bord d’un biosatellite automatique Bion. La majorité des animaux n’ont pas survécu au voyage, mais les données qui vont être recueillies grâce à l’autopsie ainsi qu’aux survivants permettront aux scientifiques de mieux comprendre l’effet des voyages spatiaux sur l’organisme. L’Humanité Dimanche, 07/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube