Synthèse de presse

08 septembre 2016

11h07 | Par INSERM (Salle de presse)

Le virus Zika pourrait rester dans les yeux

Selon une étude, publiée dans la revue américaine Cell Reports et réalisée sur des souris, le virus Zika « pourrait subsister dans les yeux » ce qui expliquerait « pourquoi des malades infectés par ce virus développent des maladies oculaires et peuvent dans certains cas rares devenir aveugles », rapporte l’AFP. L’étude a porté sur les yeux de fœtus de souris, de souriceaux et d’animaux adultes. « Les scientifiques prévoient de compléter leur étude sur des recherches sur des patients », précise l’agence de presse. Le Dr Michael Diamond, professeur à la faculté de médecine de l’université Washington à St. Louis (Missouri), co-auteur des travaux, explique : « Nous devons vérifier si des personnes infectées par le Zika ont le virus dans leurs yeux et combien de temps il peut y subsister ».

AFP, 06/09

Les serious games dans la santé

L’édition Science & Médecine du Monde se penche sur « la réalité virtuelle et les jeux vidéo [qui sont] de plus en plus utilisés pour lutter contre certains troubles neuro-psychiatriques et aider à la réadaptation des patients ». Le journal cite notamment Toap Run, le serious game destiné à améliorer la motricité des personnes souffrant de la maladie de Parkinson, « fruit de la collaboration du groupe Genious, spécialiste des nouvelles technologies, avec l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), au sein du laboratoire Brain e-novation à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris ». Le jeu Toap Run fait actuellement l’objet d’une étude pilote pour évaluer sa faisabilité auprès de dix malades. Le journal souligne que la majorité des éditeurs de jeux ne suivent pas le processus long et coûteux d’évaluation des applications d’e-santé.

Le Monde, édition Science & Médecine, 07/09

En Bref

Le Figaro annonce le décès « depuis cinq mois » d’Isabelle Dinoire, la « première greffée du visage ». Elle avait reçu une greffe partielle en 2005 au CHU d’Amiens. Il s’agissait d’une première mondiale. Mais, souligne le quotidien, « l’hiver dernier, elle avait subi un nouveau rejet du greffon et avait perdu une partie de l’usage de ses lèvres ».

Le Figaro, 07/09

Des équipes américaines, dont les travaux ont été présentés sur le site de la revue Cell Host & Microbe, ont identifié, chez un moustique, un virus dont le génome est fractionné en plusieurs particules, souligne Le Monde dans son édition Science & Médecine. Jason Ladner (US Army Medical Research Institute of Infectious Diseases – USAMRIID –, Fort Detrick, Maryland) et ses collègues ont séquencé le génome du GCXV.

Le Monde, édition Science & Médecine, 07/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube