Synthèse de presse

09 août 2017

12h31 | Par INSERM (Salle de presse)

Fipronil dans les œufs : des risques quasi nuls pour la santé

La Croix, Le Figaro, Slate.fr, Bfmtv et Ouest France reviennent sur le scandale du fipronil retrouvé dans des œufs. Interrogé par La Croix, Alfred Bernard, directeur de recherche au Louvain Centre for Toxicology and Applied Pharmacology (Belgique), assure que la présence de Fipronil dans les œufs issus de lots contaminés ne présente aucun risque pour la consommation. « Pour l’homme, les risques d’intoxication aiguë sont bien évidemment nuls. D’ailleurs, en 25 ans, un seul cas mortel d’intoxication au Fipronil a été observé, ce qui est très au-dessous des chiffres de mortalité pour une exposition à d’autres insecticides disponibles sur le marché », souligne-t-il. Le Figaro précise que si« on ne connait pas encore le degré de contamination des œufs qui sont arrivés sur le territoire français », le taux maximal détecté en Belgique (sous 1,2 mg par kg d’œufs) ne présente aucun risque pour la santé.

Slate.fr, Bfmtv, Ouest-France, 08/08 ; La Croix, Le Figaro, 09/08

Vaccination : l’exemption a du plomb dans l’aile

Selon Le Parisien, le passage de 3 vaccins infantiles obligatoires à 11 début 2018 sera mis en œuvre, sans exemption possible. L’entourage de la ministre de la Santé invoque une nécessaire « clarté du message » et des problèmes juridiques dans la mise en œuvre de cette clause. Si des parents restent inflexibles et ne veulent toujours pas faire ces vaccins, ils s’exposeraient aux conséquences : pas de crèche, pas d’école, et l’engagement de leur responsabilité. Du côté de l’association E3M, on réclame toujours des vaccins sans aluminium. Si ce problème est résolu, « il n’y aura besoin ni d’obligation, ni de clause », assure-t-elle.

Le Parisien, 09/08

En Bref

Selon une étude menée par le CNRS et le Centre du sommeil et de la vigilance de l’hôpital parisien de l’Hôtel-Dieu, le sommeil est propice à la mémorisation de choses nouvelles, notamment des sons, indique Le Parisien. En effet, c’est pendant le sommeil léger (50% de la nuit) et surtout pendant le sommeil paradoxal (le moment où l’on rêve, 25% de la nuit) que la mémorisation s’activerait, tandis que le sommeil profond serait « une phase d’oubli », rapporte le journal. D’autres expériences nocturnes consistent ainsi à faire apprendre une langue étrangère.

Le Parisien,09/08

Aux Etats-Unis, les parents d’une jeune fille victime du syndrome des « cheveux incoiffables » veulent sensibiliser le grand public sur cette maladie génétique très rare, rapporte le Huffington Post. Dans un communiqué, l’Inserm expliquait que ces cheveux secs, crépus et désordonnés souffrent en réalité d’une malformation qui touche les trois gènes responsables de leur formation : le TCHH, le PAD13 et le TGM3. Cette maladie, qui tend à s’atténuer lorsque l’enfant grandit, a été découverte en 1973 par un chercheur toulousain. Depuis, une centaine de cas seulement sont officiellement recensés, mais les chercheurs pensent qu’elle touche un nombre plus conséquent.

Huffington Post, 08/08

Reprise du communiqué du 22/11/16 « L’origine du syndrome des cheveux incoiffables identifiée« 

A Genève, une nouvelle technique d’analyse génétique a été mise au point afin d’accélérer la prise en charge des infections bactériennes et d’éviter des thérapies inutiles. Interrogé par le journal suisse Le Temps, Jacques Schrenzel, médecin-chef du laboratoire de recherche génomique et de bactériologie des HUG, souligne que le séquençage ADN « métagénomique » permet d’offrir « un traitement beaucoup plus ciblé aux personnes infectées ».

Le Temps, 09/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube