Synthèse de presse

09 avril 2014

12h13 | Par INSERM (Salle de presse)

Des progrès dans la réparation des nerfs des paralysés

Une équipe américaine des universités de Louisville et de Californie (Los Angeles) a réussi à susciter chez quatre patients paralysés des membres inférieurs des mouvements intentionnels des jambes. Le Monde, dans son édition Science & Médecine, présente ces travaux publiés hier dans la revue Brain, ayant consisté à implanter « un module de stimulation électrique dans ‘‘l’espace épidural’’ (entre la dure-mère et le canal vertébral) de la région lombo-sacrée ». Le journal ajoute que c’est à ce niveau qu’« aboutissent les fibres de neurones qui contrôlent les muscles des jambes ». Susan Harkema, pilote de cette étude, financée par la Fondation Reeve et les NIH (National Institutes of Health) américains, estime qu’« il faut abandonner l’idée qu’aucune récupération n’est possible après une paralysie complète ».

Le Monde, édition Science & Médecine, 09/04

Hépatite C : le coût des nouveaux médicaments fait débat

La Croix explique qu’une conférence internationale, débutant aujourd’hui à Londres, permettra de débattre sur le coût des nouveaux médicaments contre l’hépatite C. Le quotidien précise qu’en France, un traitement de douze semaines, « assurant la guérison dans plus de 90% des cas », est remboursé par l’assurance-maladie à hauteur de 56 000 euros. Au nom du réalisme budgétaire, certains médecins pensent que ces traitements ne doivent être prescrits qu’aux patients sévèrement atteints, tandis que d’autres estiment qu’ils doivent être délivrés à tous les personnes porteuses du virus de l’hépatite C. Le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Bichat à Paris, estime qu’« un médecin ne doit jamais se laisser guider par le seul critère économique. Mais il est impossible de faire totalement abstraction de cette question du prix ».

La Croix, 09/04

En Bref

Direct Matin s’intéresse à une étude menée par des chercheurs auprès de 63 000 personnes en Norvège révélant une augmentation de 5% du risque de subir une crise cardiaque pour les individus en légère dépression par rapport à ceux ne présentant aucun symptôme. Tuset Gustad, coauteur de l’étude, explique que « La dépression déclenche les hormones du stress. Ces hormones du stress entraînent à leur tour des inflammations et de l’athérosclérose, qui peuvent accélérer les maladies du cœur ». Direct Matin, 09/04
Une enquête réalisée par L’Usine Nouvelle, en partenariat avec le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), auprès de 514 décideurs de l’industrie de PME ou d’Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) (100 à 5 000 salariés) révèle une connaissance limitée de la recherche publique par les industriels. 94% des personnes interrogées déclarent connaître le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), 78% le CEA et 65% l’Inserm. En revanche, seuls 36% des sondés affirment connaître l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (Inria). Pourtant, plus de la moitié (56,6%) des 514 répondants affirme avoir déjà travaillé avec la recherche publique (31,7%) ou avoir un projet en cours (24,9%). L’Usine Nouvelle, 10/04
Dans une tribune publiée dans l’édition Science & Médecine du Monde, Alain Fuchs, le Président du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) reconduit pour quatre ans, explique ses choix en matière d’emploi scientifique « dans un environnement budgétaire « contraint » ». Il souligne par ailleurs que « dans la compétition mondiale que vit la recherche, nous veillons à rester ouverts aux talents d’où qu’ils viennent. Le CNRS recrute aujourd’hui 30% de chercheurs et chercheuses étrangers». Le Monde, édition Science & Médecine, 09/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube