Synthèse de presse

09 mars 2016

12h20 | Par INSERM (Salle de presse)

Premier cas de myélite aiguë chez une jeune patiente infectée par le virus Zika

Les médias rapportent un premier cas de myélite aiguë, une maladie neurologique grave affectant la motricité, chez une patiente en phase aiguë d’une infection par le virus Zika. En effet, chez une jeune fille âgée de 15 ans, hospitalisée en janvier dernier à l’hôpital de Point-à-Pitre (Guadeloupe) pour une hémiplégie gauche, des chercheurs de l’Unité Inserm 1127 « Institut du cerveau et de la moelle épinière » et des neurologues du CHU de Point-à-Pitre et de l’université des Antilles ont détecté « des hautes concentrations de virus Zika dans le sérum, l’urine et le liquide céphalorachidien le deuxième jour de son admission, neuf jours après le début de symptôme ». Annie Lannuzel, chercheuse à l’Inserm, et dont les travaux sont publiés dans The Lancet, souligne : « C’est le premier cas publié avec une preuve du lien » entre le virus Zika et la myélite aiguë.

Retrouvez le communiqué « 1er cas de myélite aiguë chez une patiente infectée par le virus Zika » sur la salle de presse de l’Inserm.

AFP, Reuters, Lefigaro.fr, 08/03, L’Humanité, Direct Matin, France Inter, RTL, 09/03

Arrivée d’un pancréas artificiel français

Le Figaro indique qu’une start-up française, Diabeloop, espère proposer, dès 2019, un dispositif de pancréas artificiel aux diabétiques de type 1 qui ne parviennent pas à équilibrer leur glycémie. Cette annonce fait entrer la France dans la course au pancréas artificiel. « Le pancréas de Diabeloop a été évalué avec succès sur 15 patients pendant trois jours aux CHU de Caen, Nancy et Strasbourg », souligne le quotidien. 36 patients doivent, cette année, entrer dans des essais hors hôpital.

Le Figaro, 09/03

En Bref

Dans une tribune publiée dans l’édition Science & Médecine du Monde, des chercheurs de nombreuses disciplines appellent les sénateurs à confirmer le vote des députés en faveur d’une science librement accessible, tant pour les professionnels que les citoyens. Selon eux, « les résultats de la recherche scientifique constituent un bien commun qui appartient à tous ».

Le Monde, édition Science & Médecine, 09/03

Dans un rapport publié le 7 mars, l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) estime que la molécule administrée (BIA 10-2474), dans le cadre de l’essai clinique à Rennes, qui a entraîné l’hospitalisation de six personnes et la mort de l’une d’entre elles, le 17 janvier, aurait eu un effet « hors cible », à l’origine des atteintes neurologiques graves constatées chez cinq volontaires.

Le Monde Eco & Entreprise, 09/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube