Communiqués et dossiers de presse

Près d’un accident de la route sur dix associé à l’utilisation du téléphone au volant

Dossier | 06 mai 2011 - 17h25 | Par INSERM (Salle de presse)
Santé publique

État des lieux et perspectives sur l’utilisation du téléphone et autres « distracteurs » de la conduite.
Parmi les facteurs susceptibles d’altérer les capacités de conduite et provoquer des accidents, la distraction au volant fait l’objet d’une attention grandissante et, en particulier, la distraction liée à l’usage de systèmes de télécommunication. Le développement exponentiel et rapide des téléphones mobiles utilisés par tous dans toutes les situations de la vie quotidienne ainsi que la construction de véhicules de plus en plus équipés de systèmes de télécommunication justifient cette préoccupation.

fotolia_tel_mobile_inarticle.jpg

© Fotolia

La Délégation à la sécurité et à la circulation routières a donc confié à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en association avec l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), la réalisation d’une expertise collective sur l’impact de l’usage du téléphone et des autres « distracteurs » sur la sécurité des usagers de la route.

Pour la première fois, un groupe d’experts a fait le bilan complet de la littérature scientifique mondiale sur le risque d’accident lié à l’usage du téléphone portable (1). Le rapport « Téléphone et sécurité routière » qui vient de paraître en confirme la dangerosité au volant.
Ses conclusions posent un regard nouveau en anticipant les dangers de l’avenir que sont l’usage croissant d’autres « distracteurs », comme les systèmes embarqués et les écrans tactiles dont l’utilisation en circulation, pourtant interdite depuis 2008, perturbe l’attention du conducteur, menaçant gravement sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

Note
(1) : L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en association avec l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) a réuni un groupe pluridisciplinaire de neuf experts qui ont analysé près de 400 documents. Le groupe d’experts a également auditionné onze personnalités, chercheurs, représentants des constructeurs automobiles, des opérateurs de téléphonie et de la Caisse nationale d’assurance maladie.

Lire l’intégralité du dossier de presse de présentation du rapport « Téléphone et sécurité routière » en cliquant sur le fichier (colonne droite)

POUR CITER CET ARTICLE :
Dossier – Salle de Presse Inserm Près d’un accident de la route sur dix associé à l’utilisation du téléphone au volant Lien : http://presse.inserm.fr/pres-dun-accident-de-la-route-sur-dix-associe-a-lutilisation-du-telephone-au-volant/13984/
fermer
fermer
RSS Youtube