C'est dans l'air

Samedi 14 novembre 2015 : journée mondiale du diabète

10 nov. 2015 - 14h48 | Par INSERM (Salle de presse) | Journée mondiale

Initiée par la Fédération Internationale du Diabète et l’Organisation Mondiale de la Santé, la journée mondiale du diabète, qui se tiendra le samedi 14 novembre prochain, vise à informer et sensibiliser le grand public quant à sa prévention et à sa prise en charge.

 

Les diabètes, de type 1 ou de type 2, sont des maladies chroniques caractérisées par une production insuffisante d’insuline ou par une mauvaise utilisation de cette hormone par l’organisme. Cela se traduit par une concentration élevée de sucre dans le sang (hyperglycémie), qui peut endommager avec le temps les nerfs, les vaisseaux sanguins, le cœur, les yeux et les reins.

En 2014, 9% de la population était diabétique.[1] L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.[2]

 

Les chercheurs de l’Inserm sont mobilisés toute l’année dans la lutte contre ces maladies. Nos dernières actualités sur la thématique :

Les recherches de Maud Le Gall au sein de l’Unité Inserm 1149 « Centre de recherche sur l’inflammation » et de ses collaborateurs s’intéressent notamment aux effets de la chirurgie sur le métabolisme de l’intestin. Leurs récents travaux ont révélé que l’intestin remodelé suite à une chirurgie bariatrique pourrait être à l’origine d’un meilleur contrôle de la glycémie et du diabète de type 2.

Retrouvez le communiqué « Obésité : la chirurgie corrige le diabète avant même la perte de poids » sur la salle de presse.

 

Les travaux de Julien Diana, Unité Inserm 1151 « Institut Necker-Enfants Malades », ont démontré quant à eux, la protection conférée par le microbiote dans le développement du diabète de type 1 chez la souris.

« L’injection de cathélicidines réfrène la mise en place de l’inflammation au niveau du pancréas et ainsi, réprime le développement du diabète auto-immun chez la souris», souligne Julien Diana. Des données préliminaires, ainsi que la littérature scientifique, suggèrent qu’un mécanisme similaire pourrait exister chez l’homme, ouvrant la voie à des thérapies nouvelles contre le diabète auto-immun.

Retrouvez le communiqué « Des bactéries pour contrecarrer le diabète de type 1 » sur la salle de presse.

 

Les chercheurs de l’Unité 897 « Centre de recherche Inserm épidémiologie et bio statistique » (Inserm/Université de Bordeaux) et du CIC-1401 en collaboration avec le CHU de Bordeaux mettent en évidence pour la première fois l’impact du diabète et du stade pré diabétique sur les performances cognitives des personnes vivant avec le VIH, et ce quel que soit l’âge.

Retrouvez le communiqué « Le diabète est associé aux troubles neuro-cognitifs chez les personnes vivant avec le VIH » sur la salle de presse.

Pour vos interviews et besoins de reportage, vous trouverez en téléchargement ci-contre le « kit de presse Diabète » regroupant les contacts des spécialistes de cette thématique, ainsi que les dernières actualités Inserm sur le sujet.

[1] Global status report on noncommunicable diseases 2014. Geneva, World Health Organization, 2012.

[2] World Health Organization. Global Health Estimates: Deaths by Cause, Age, Sex and Country, 2000-2012. Geneva, WHO, 2014.

POUR CITER CET ARTICLE :
journée mondiale – Salle de Presse Inserm Samedi 14 novembre 2015 : journée mondiale du diabète Lien : http://presse.inserm.fr/samedi-14-novembre-2015-journee-mondiale-du-diabete/21287/



fermer
fermer
RSS Youtube