C'est dans l'air

Samedi 2 avril 2016 : Journée mondiale de l’autisme

29 mars 2016 - 17h04 | Par INSERM (Salle de presse) | Journée mondiale

Le samedi 2 avril prochain se tiendra la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. Cet événement vise à interpeller le grand public, les professionnels et les politiques sur la nécessité d’améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de ce trouble.

L’autisme est un trouble envahissant du développement, qui se caractérise par des altérations des interactions sociales, de la communication verbale et non-verbale, et par des comportements répétitifs et des centres d’intérêts restreints. Il apparaît durant la petite enfance et perdure tout au long de la vie.

 

Les chercheurs de l’Inserm sont mobilisés tout au long de l’année dans la recherche sur l’autisme et les autres troubles envahissants du développement.

Récemment, les travaux menés par l’équipe de Monica Zilbovicius, Unité Inserm 1000 « Neuroimagerie et psychiatrie », ont montré que la stimulation d’une certaine zone du cerveau, le sillon temporal supérieur, permet de modifier le comportement du regard. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les personnes atteintes d’autisme.

Retrouvez le communiqué « Une étude démontre la possibilité de modifier le comportement du regard par stimulation magnétique transcrânienne ».

Une équipe de l’Unité Inserm 862 « Neurocentre Magendie » a quant à elle démontré comment les connexions altérées entre différentes régions du cerveau étaient impliquées dans le syndrome de l’X fragile, un trouble neurodéveloppemental. Leurs travaux apportent une explication à certains des symptômes des troubles du spectre autistique et du syndrome de l’X fragile.

Lire le communiqué « Connexions défaillantes à travers le cerveau, en cause dans certains troubles de l’autisme ».

Des chercheurs de l’Unité Inserm 930 « Imagerie et cerveau », en collaboration avec l’Université François-Rabelais et le CHRU de Tours, ont identifié des combinaisons de gènes spécifiques aux patients autistes, les distinguant de patients souffrant de déficience intellectuelle, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives pour le diagnostic et la compréhension des mécanismes physiopathologiques de l’autisme.

Lire le communiqué « Autisme : de l’intérêt d’une approche intégrée pour son diagnostic ».

 

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Samedi 2 avril 2016 : Journée mondiale de l’autisme Lien : http://presse.inserm.fr/samedi-2-avril-2016-journee-mondiale-de-lautisme/23245/



fermer
fermer
RSS Youtube