Communiqués et dossiers de presse

« Science Machina » une exposition du CEA et de l’Inserm

Dossier | 25 oct. 2016 - 0h00 | Par INSERM (Salle de presse)
Institutionnel et évènementiel

Explorer les confins du cerveau et de la matière, produire une énergie inépuisable, vaincre la douleur, modéliser l’inaccessible… autant de sujets chers à la science-fiction qui sont une réalité des laboratoires de recherche d’aujourd’hui !

L’exposition itinérante « Science Machina » célèbre la science et ses machines fantastiques à l’origine des découvertes et de progrès les plus extraordinaires de ces dernières années, et qui continuent d’ouvrir le champ des possibles pour le futur. Raconter la machine, c’est aussi se pencher sur le dialogue entre l’Homme et la machine, entre génie et technologie.

À travers la photographie et la bande-dessinée, partez à la découverte de ces machines de pointe, en un parcours composé de 12 dyptiques.

 

Quand la science rencontre le 9ème Art…

La bande dessinée est un élément clé de l’exposition, qui permet d’évoquer les machines scientifiques de manière décalée et de rapprocher ainsi les domaines des arts et de la science.

Le scénariste Felix Elvis a orchestré 12 dessinateurs qui se sont approprié un des outils de recherche utilisés ou développés en partie par les scientifiques de l’Inserm ou du CEA, pour en dresser le portrait via le médium BD. Comics, fantasy, manga… chaque planche a son univers propre, à l’image de la diversité des machines, de la micropompe au supercalculateur.

Et pour prolonger les échanges, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux avec #sciencemachina.

L’intégralité du dossier de presse est disponible en téléchargement ci-contre.


Informations pratiques

SCIENCE MACHINA,

Une exposition proposée par l’Inserm et le CEA,

Du 29 octobre au 3 novembre 2016

Utopiales de Nantes / Festival international de science-fiction

Cité des Congrès de Nantes, 5 rue de Valmy, 44000 Nantes

Public : à partir de 7 ans

 

Les Utopiales de Nantes

Depuis sa création en 2000, Les Utopiales, Festival International de Science-Fiction de Nantes, se donne pour objectifs d’ouvrir au plus grand nombre et de faire découvrir de manière très qualitative le monde de la prospective, des technologies nouvelles et de l’imaginaire. Présidé par Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA, le festival se déroulera du 29 octobre au 3 novembre 2016. Parallèlement au traitement de l’actualité annuelle de la science-fiction, le thème abordé cette année sera « Machines ».

Dans le cadre de ce partenariat, les chercheurs du CEA et de l’Inserm participent à des débats et des échanges auprès d’auteurs de SF sur les enjeux de ces machines et leurs applications possibles, la science n’ayant pas à faire à un univers fini mais bien au contraire à une matière qui ne cesse de se transformer, la science et la science-fiction ont un langage proche voire commun !

Machines pour voyager, Machines pour explorer, Machines pour servir, Machines pour transformer… autant de sujets que la fertile imagination des auteurs de SF a anticipé dans leurs œuvres et qui constituent les recherches des instituts de recherche d’aujourd’hui….

 

L’exposition Science Machina sera dévoilée aux Utopiales 2016 !

Dans le cadre de cet événement, douze machines seront présentées et des animations en présence de spécialistes des différents domaines de recherche abordés ponctueront le festival.

Le CEA exposera différents outils de recherche – ou leur reproduction – en complément de l’exposition. Les visiteurs découvriront ainsi :

  • la maquette en légo du détecteur Atlas, qui a permis de débusquer le Boson de Higgs, et permet d’enregistrer des centaines de millions de collisions de particules chaque seconde au LHC ;
  • la maquette du projet de scanner IRM le plus puissant du monde dédié à l’Homme: Iseult, son aimant produira un champ magnétique à 11,7 Tesla permettant d’étudier encore plus finement le fonctionnement du cerveau et de certaines pathologies qui le touchent ;
  • la maquette de la caméra MIRIM, qui équipera le télescope JWST, dont le lancement est prévu pour 2018, et qui sera le prochain outil des astrophysiciens pour étudier l’Univers peu de temps après sa formation, ainsi que les exoplanètes.

Les visiteurs pourront également tester un bras télé-manipulateur, utilisé pour manipuler des matériaux irradiés, et une caméra infrarouge avec écran.

 

Des ateliers de démonstration seront proposés au cours de la journée par des chercheurs de l’Inserm :

La réalité virtuelle (29 octobre)

Avec Pierre Jannin, directeur de recherche Inserm et Rojas Belladaramas, post-doctorant, Unité Inserm 1099 « Laboratoire traitement du signal et de l’image ».

Le public sera invité à tester un simulateur d’opération en salle virtuelle, outil dédié à la formation et au développement des compétences des neurochirurgiens. En chaussant des lunettes de vision en 3D relief, il sera en mesure de déplacer des appareils médicaux, effectuer une opération et interagir avec le personnel du bloc.

Heart Never Lies (30 et 31 octobre)

Avec Régis Logier, directeur du Centre d’investigation clinique – Innovation technologique Inserm CIC-IT 807, « Bio-capteurs et e-Santé : innovation et usages », CHRU de Lille.

« Peut-on mesurer nos émotions ? Tel est le pari de l’application Heart Never Lies (« le coeur ne ment jamais »), qui invite les participants à mesurer leur degré de bien-être ! Basé sur la variabilité de la fréquence cardiaque, le bioincubateur Eurasanté quantifie les émotions humaines.

Atelier bio-printing (1er et 2 novembre)

Avec Pierre Layrolle, directeur de recherche Inserm, Frédéric Blanchard, directeur de recherche Inserm et Luciano Vidal, doctorant Inserm, Unité Inserm 957 « Physiopathologie de la résorption osseuse et thérapie des tumeurs osseuses primitives ».

Nous sommes aujourd’hui capables de fabriquer un porte-clés ou une branche de lunette avec une imprimante 3D… pourquoi pas un os, un rein ou un cœur demain ? Les participants pourront découvrir l’impression d’une oreille ou d’un nez en plastique à différents moments de la journée.

 

Pendant 4 jours, des chercheurs de l’Inserm et du CEA interviendront lors de tables rondes sur des thématiques variées :

Samedi 29 octobre 2016

Rencontre avec Nathalie Besson (14h00, Hetzel)

Modération : Bénédicte Leclercq

Le voyage fantastique (15h00, Shayol)

Avec : François Rouiller, Mickael Tanter, Régis Logier et Pierre Jannin

Modération : Eric Picholle

Machines à produire de l’énergie (17h00, Hetzel)

Avec : Alain Bécoulet, Olivier Joubert, Nathalie Besson,

Modération : Bénédicte Leclercq

 

Dimanche 30 octobre 2016

Quand la machine singe le vivant (10h00, Shayol)

Avec : Pierre-Henry Gouyon, Paolo Bacigalupi, Sylvain Chambon, Alexei Grinbaum, Vincent Bontems

Modération : Raphaël Granier de Cassagnac

Merveilleuses machines de la réalité (13h00, Hetzel)

Avec : Pierre Jannin, Gérard Klein, Nathalie Besson, Alain Bécoulet,

Modération : Estelle Blanquet

La machine est un explorateur solitaire (14h00, Hetzel)

Avec : Mickael Tanter, Elisa Cliquet Moreno, Marc Sauvage et Laurent Gennefort

Modération : Raphaël Granier de Cassagnac

Les machines sont-elles nos esclaves ou… ? (17h00, Shayol)

Avec : Vincent Bontems, Gwen de Bonneval, Anna Starobinets, Lev Grossmann, Sylvie Denis

Modération : Simon Bréan

 

Lundi 31 octobre 2016

Vivant dans la machine et vie hors du corps (14h00, Hetzel)

Avec : Emmanuel Nhieu, François Rouiller, Philippe Baudouin, Christophe Bernard et René Ferrera

Modération : Estelle Blanquet

 

Mardi 1er novembre 2016

Rencontre avec Claire Wardak (11h00, Bar de Mme Spock)

Modération : Bénédicte Leclercq

Quand la machine (sur) protège l’homme (11h00, Shayol)

Avec : Martin Lessard, Paolo Bacigalupi, Laurence Boisset, Christophe Bernard et Olivier Grasset

Modération : Olivier Paquet

Vers une cyberpsychologie (12h00, Shayol)

Avec : Alexei Grinbaum, Milad Doueihi, Rachel Bocher, Olivier Getcher, Ann Leckie

Modération : Pascal J. Thomas

Les promesses des nano technologies (14h00, Bar de Mme Spock)

Avec : Philippe-Aubert Côté, Alexei Grinbaum

Modération : Eric Picholle

Quand la machine compense le handicap / Traduction LDS (14h00, Hetzel)

Avec : Olivier Getcher, Antoine Mottier, Claire Wardak et Olivier Fidalgo

Modération : Bénédicte Leclercq

 

Prochain lieu d’exposition

« Science Machina » sera aussi présentée les 24 et 25 novembre 2016 à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême (France).

POUR CITER CET ARTICLE :
Dossier – Salle de Presse Inserm « Science Machina » une exposition du CEA et de l’Inserm Lien : http://presse.inserm.fr/science-machina-une-exposition-du-cea-et-de-linserm/25487/
fermer
fermer
RSS Youtube