C'est dans l'air

Nouvel éclairage sur les causes de mortalité infantile et périnatale en Seine-Saint-Denis

21 oct. 2015 - 10h23 | Par INSERM (Salle de presse) | France

L’Agence régionale de santé Île-de-France a initié dès 2012 un projet régional visant à Réduire la Mortalité Infantile et périnatale (RéMI). Celui-ci a été centré prioritairement en Seine-Saint-Denis, territoire caractérisé par une surmortalité infantile (décès avant un an) et périnatale (morts fœtales et décès avant une semaine de vie). Les 2 rapports de recherche commandés dans ce cadre par l’Agence-dont un à l’Inserm-, et remis hier soir officiellement à son Directeur général, apportent un nouveau décryptage de la situation dans le département.

L’audit a permis d’identifier des facteurs de risque liés à la situation personnelle des femmes : 50 % d’entre elles étaient notamment en surpoids ou obèses. 7 % n’avaient pas de Sécurité sociale en début de grossesse et 9 % étaient bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME) ou du dispositif d’accès aux soins urgents.

Les expertises des décès soulignent par ailleurs que pour trois-quarts d’entre eux, des écarts aux bonnes pratiques étaient observés dans la prise en charge des femmes enceintes

33 % des décès ont été jugés possiblement ou probablement évitables en agissant sur un ou plusieurs de ces écarts aux bonnes pratiques

Face à ce constat, l’ARS lance 3 ateliers réunissant des professionnels et acteurs de la périnatalité en Seine-Saint-Denis, qui travailleront de novembre 2015 à mars 2016 sur la base de ces pistes de réflexion.

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Nouvel éclairage sur les causes de mortalité infantile et périnatale en Seine-Saint-Denis Lien : http://presse.inserm.fr/un-nouvel-eclairage-sur-les-causes-de-mortalite-infantile-et-perinatale-en-seine-saint-denis/21027/



fermer
fermer
RSS Youtube