Synthèse de presse

10 juillet 2015

12h29 | Par INSERM (Salle de presse)

Les méduses permettent d’éliminer les nanoparticules dans l’eau

Un groupe de recherche français dirigé par Philippe Barthélémy (Inserm) et Alain Thiéry (IMBE), avec lesquels collabore Fabien Lombard (UPMC/CNRS), a découvert que le mucus des méduses piège les polluants ultrafins présents dans l’eau, indique Le Figaro. Ces nanoparticules, micro-matières naturelles ou artificielles, sont utilisées par exemple dans les textiles pour lutter contre les odeurs et se retrouvent « dans les rejets des entreprises qui les fabriquent ». Selon Fabien Lombard, les méduses qui peuvent atteindre une concentration de 300 tonnes par km² en mer constituent « une solution facile à mettre en place » pour l’élimination des nanoparticules.

Le Figaro, 10/07, France 3 Aquitaine 26/06

En Bref

Selon la dernière étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) sur les interruptions volontaires de grossesse (IVG) en France, « 229 000 IVG ont été pratiquées en 2013, en hausse par rapport à 2012 (219 000) », souligne La Croix. Cependant, la Drees estime que le nombre d’avortements est « relativement stable » depuis 2006.

La Croix, 10/07

Trois chercheurs de l’Institut des sciences du sport de l’université de Lausanne ont été chargés par l’Union cycliste internationale de réaliser « un audit des équipes du Tour de France pour lutter contre le dopage » indique Le Monde. L’un des chercheurs, Olivier Aubel, explique qu’ils sont là, non pour surveiller, mais pour « accompagner l’instabilité permanent [de ce milieu du cyclisme] et sécuriser les choses par l’encadrement ».

Le Monde, 10/07

La Croix brosse le portrait d’Annie Gouraud, une « survivante » du cancer. Atteinte d’un cancer de la peau, en impasse thérapeutique, elle a décidé de participer à l’essai clinique d’un nouveau traitement d’immunothérapie. Après quelques mois, elle a vu sa tumeur disparaître complètement, une chance puisque « parmi les mélanomes métastatiques, seulement 30 à 40 % répondent au traitement », explique le quotidien.

La Croix, 10/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube