Synthèse de presse

10 novembre 2017

15h23 | Par INSERM (Salle de presse)

Une alimentation riche en antioxydants bénéfique contre le diabète de type 2

Relaxnews rend compte d’une étude réalisée par des chercheurs de l’Inserm et publiée dans la revue médicale Diabetologia qui souligne qu’une alimentation riche en antioxydants (fruits, légumes, thé, chocolat noir…) réduit le risque de diabète de type 2. Dans le cadre de ces travaux, l’équipe de chercheurs français de l’Inserm (équipe « Générations et Santé » de l’Unité Inserm 1018 Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, Villejuif), a suivi 64 223 femmes françaises entre 1993 et 2008, âgées de 40 à 65 ans, issues de la cohorte E3N, toutes indemnes de diabète et de maladies cardiovasculaires au moment de leur inclusion dans l’étude. Les résultats de l’étude montrent que les femmes qui présentaient les scores d’antioxydants les plus élevés avaient un risque de diabète réduit de 27% par rapport à celles qui présentaient les scores les plus faibles, indépendamment de leur indice de masse corporelle (IMC).

Relaxnews, 10/11

Reprise du communiqué du 10/11 « La consommation d’antioxydants : bénéfique contre le diabète de type 2 ? »

 

En Bref

Selon les résultats publiés par l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) dans Clinical Infectious Diseases, une combinaison de Sovaldi (sofosbuvir, Gilead) et de Zepatier (grazoprevir/elbasvir, MSD) est efficace pour traiter les patients infectés par des virus résistants aux nouveaux traitements contre l’hépatite C.

Lequotidiendumedecine.fr, 09/11

Figaro Magazine rend compte des « révolutions de la médecine préventive ». Frédéric Saldmann, docteur en cardiologie et en nutrition, spécialiste d’hygiène alimentaire, auteur d’un ouvrage intitulé « On s’en lave les mains. Tout connaître des nouvelles règles de l’hygiène », a accordé une interview au Figaro Magazine. Il défend l’application de moyens simples et naturels pour préserver sa santé. Selon lui, « l’hygiène de vie a été trop négligée ».

Figaro Magazine, 10/11

 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube