Synthèse de presse

11 décembre 2015

12h00 | Par INSERM (Salle de presse)

La seringue contre les hémorragies autorisée pour soigner les civils aux Etats-Unis

20 Minutes-Grand Paris souligne que la Food and Drug Administration (FDA) a autorisé l’utilisation aux Etats-Unis pour les civils de la seringue Xstat qui permet de stopper en vingt secondes les hémorragies liées à des blessures par balles. Cette seringue, jusqu’alors seulement utilisée par l’armée sur les champs de bataille, « injecte de petites éponges cellulosiques gonflant au contact du sang » et qui « viennent combler les plaies béantes et bloquer l’écoulement du sang », explique le quotidien.

20 Minutes-Grand Paris, 11/12

Un marqueur biologique pourrait prédire les chances de succès d’une FIV

Le Parisien Magazine revient sur les travaux d’une équipe de chercheurs de l’Inserm de Montpellier qui ont permis d’identifier un marqueur biologique, l’ADN libre, qui pourrait prédire les chances de réussite d’une Fécondation in vitro (FIV) avec une fiabilité de 88%. Le journal explique : « Cette étude publiée en septembre dernier dans la revue américaine Plos One, révèle qu’un taux élevé d’ADN libre correspond à des ovocytes de moyenne ou mauvaise qualité, dont la maturation a été chaotique ; il est corrélé à une moindre chance de tomber enceinte ».

Le Parisien Magazine, 11/12

En Bref

Le Parisien Magazine indique que la start-up française, « CellProthera, vient de créer un incubateur innovant de cellules souches, une sorte d’automate permettant de conserver et multiplier les cellules souches d’un malade, créées à partir d’une prise de sang ». Ces cellules souches « seraient ensuite injectées directement dans son cœur, pour aider à régénérer la zone détruite par un infarctus sévère », explique l’hebdomadaire. Les autorités sanitaires européennes ont donné leur feu vert pour réaliser un test chez l’homme. De nombreux obstacles à cette idée subsistent malgré tout, ajoute le journal.

Le Parisien Magazine, 11/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube