Synthèse de presse

11 mars 2016

12h08 | Par INSERM (Salle de presse)

Cancer : mieux comprendre les effets secondaires de la radiothérapie

Topsante.com rend compte de deux études dirigées par Nicolas Foray, radiobiologiste au sein de l’Unité Inserm 1052 « Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon », qui permettent de mieux comprendre les effets secondaires d’un traitement par radiothérapie. Ces deux études se sont intéressées à la protéine ATM. Le site Internet de la revue Top Santé explique que « lorsqu’une cellule est irradiée, la protéine ATM migre dans le noyau cellulaire et répare les cassures que les radiations ont causé sur l’ADN. Mais si la protéine ATM mute, elle tarde à effectuer cette migration ». Et d’ajouter que « plus elle met du temps à atteindre l’ADN, plus la radiosensibilité des cellules est élevée et plus les effets secondaires de la radiothérapie sont marqués ».

Retrouvez le communiqué « Vers une meilleure compréhension des effets secondaires de la radiothérapie » sur la salle de presse de l’Inserm.

Topsante.com, 10/03

Les pôles de compétitivité à la recherche d’un nouveau modèle

Les Echos soulignent que les pôles de compétitivité fêtent leurs 10 ans d’activité. Ces pôles « ont fait leurs preuves, mais doivent être modernisés », explique le quotidien. Le gouvernement a donné, vendredi dernier, le coup d’envoi de la future réforme dévoilée fin juin. Selon les derniers chiffres, les pôles ont permis 1 600 projets collaboratifs de recherche en dix ans, soit un montant total de dépenses R&D de 6,8 milliards d’euros.

Les Echos, 11/03

En Bref

Selon un document consulté par Le Figaro, l’état du patient volontaire, décédé le 17 janvier à Rennes lors du test d’une molécule par le centre de recherche Biotrial pour le compte du laboratoire portugais Bial, aurait dû alerter la clinique. Le 10 janvier, un courrier de Biotrial, adressé aux urgences du CHU de Rennes, indique que le patient présentait « des troubles de la vue qui se sont majorés au cours de la journée et des céphalées importantes, frontales et postérieures (..) », ainsi que des symptômes neurologiques préoccupants. Un point jugé capital pour l’enquête judiciaire en cours.

Le Figaro, 11/03

Après des premiers résultats encourageants, la première greffe d’utérus aux Etats-Unis a échoué, rapporte La Tribune. La femme ayant reçu cette greffe a eu des complications qui ont obligé l’équipe médicale à lui retirer l’organe, a annoncé la Cleveland Clinic dans l’Ohio. La transplantation avait eu lieu le 25 février.

La Tribune, 11/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube