Synthèse de presse

11 octobre 2013

12h30 | Par INSERM (Salle de presse)

Salles de shoot : les spécialistes souhaitent des solutions rapides

Le Conseil d’Etat a donné un avis négatif à l’ouverture d’une salle de shoot en novembre dans le 10e arrondissement de Paris. Il a en effet estimé que la loi actuelle ne permet pas d’expérimenter en France ce type de salles. Plusieurs associations de médecins et spécialistes ont réagi en demandant au gouvernement de trouver « rapidement » des solutions juridiques pour permettre l’ouverture de ces « salles de consommation » de drogues injectables. Pour Médecins du Monde (MDM) et la Fédération Addiction, présidée par le psychologue clinicien Jean-Pierre Couteron, on ne peut pas développer une politique de santé publique à la hauteur dans ce domaine des dépendances aux drogues, avec une loi vieille de plus de 40 ans, la loi de 1970. L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA), estime que le projet d’expérimentation de ces salles « ne doit surtout pas être abandonné ». MDM souligne que, « validées par l’Inserm et expérimentées dans de nombreux pays, les salles de consommation à moindre risque permettent la diminution de la consommation dans les lieux publics, la réduction des comportements  à risque et de la morbidité (maladies) associée au VIH  et aux VHC (hépatite C) ainsi que la diminution des overdoses mortelles ».

AFP, I Tele, BFM TV, 10/10, Libération, 11/10

Le bruit des avions dangereux pour le cœur 

Selon deux études, réalisées de manière indépendante en Angleterre et aux Etats-Unis et publiées dans le British Medical Journal, « les personnes vivant à proximité des aéroports dans des zones exposées au bruit des avions courent des risques accrus d’accidents cardio-vasculaires, dont des AVC et des infarctus », rapporte Le Figaro. L’étude anglaise, menée par des chercheurs de l’Imperial College de Londres, a porté sur 3,6 millions d’habitants autour de l’aéroport international de Heathrow, dans la banlieue ouest de la capitale. Elle a montré que « les habitants des zones exposées à de hauts niveaux de bruit (plus de 63 dB) situées sous les trajectoires d’atterrissage et de décollage avaient des risques de maladies cardio-vasculaires de 14% à 24% plus élevés que ceux vivant dans des régions non exposées (moins de 51 dB) », explique le quotidien. L’étude américaine de l’université de Harvard, effectuée autour de 89 aéroports, sur 6 millions de personnes de plus de 65 ans, fait le même constat : « En moyenne, le nombre d’hospitalisations liées à des problèmes cardio-vasculaires augmente de 3,5% chaque fois que le niveau sonore d’une zone s’accroît de 10 dB », ajoute le journal. Le Pr Jean-Luc Puel, directeur Inserm à l’Institut des neurosciences à l’université de Montpellier, souligne : « Ces résultats ne me surprennent pas du tout. On sait que des bruits gênants, même d’intensité modérée, (…) peuvent avoir des répercussions énormes sur le stress, ce qui peut ensuite se traduire par de l’hypertension artérielle ». 

Le Figaro, 11/10

En Bref

Selon une étude publiée hier par l’Institut national de veille sanitaire (InVS), près de 500 suicides d’agriculteurs ont été recensés en trois ans. Il s’agit de la première étude de mortalité par suicide chez les exploitants agricoles en activité. Le département de la Loire, où la Mutualité sociale agricole a mis en place des actions dès 2008, est pionnier en matière de prévention du suicide. La Croix, 11/10

France 3 Bretagne note qu’une équipe de chercheurs de l’Inserm de l’Université Rennes 1, dirigée par Patrick Legembre, a mis en évidence l’implication d’une molécule dans l’apparition de formes particulièrement graves de cancer du sein. France 3 Bretagne, 10/10

Aujourd’hui en France Magazine présente « une lentille pour vaincre le glaucome ». Cette lentille appelée Triggerfish permet de mesurer la pression de l’œil pendant 24 heures. « Les données sont enregistrées tout au long de la journée dans une petite puce intégrée au dispositif, puis analysées », explique le journal. La lentille permet également d’améliorer le traitement des patients atteints d’un glaucome, en mettant le collyre au moment de la journée où le pic de pression intra-oculaire du patient est le plus élevé. Aujourd’hui en France Magazine, 11/10

La Tribune Hebdomadaire consacre un article à « la mesure de soi, nouvelle révolution 2.0 ». Le journal souligne que « (…) le Quantified Self (automesure de soi) donne naissance à un marché gigantesque de l’informatique mobile ». Des dizaines de millions de personnes dans le monde utilisent des objets connectés à porter sur soi qui fournissent des données sur leur santé. Emmanuel Gadenne, auteur du Guide pratique du Quantified Self et fondateur du collectif Quantified Self Paris, souligne : « En France, le développement du QS s’accélère avec la vente de podomètres, de balances et de bracelets connectés dans des magasins comme la Fnac ou les Apples Store ». Sanofi, quant à lui, a lancé cette année l’iBGStar, le premier lecteur de glycémie qui se connecte à un iPhone ou à un iPad Touch. La Tribune Hebdomadaire, 11/10

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube