Synthèse de presse

13 mars 2015

12h00 | Par INSERM (Salle de presse)

Les adolescents d’aujourd’hui mieux compris

Une grande enquête, coordonnée par l’Inserm, révèle que « près de la moitié des adolescents ont confiance en l’avenir, les trois-quarts reconnaissent avoir besoin de limites, et la plupart estime que les adultes s’inquiètent trop à leur sujet [72,8%] », rapportent notamment l’AFP et Direct Matin. Cette étude, intitulée « Portraits d’adolescents », réalisée en 2013 à l’aide d’auto-questionnaires, rend compte de la perception de 15 235 jeunes scolarisés, âgés de 13 à 18 ans, sur leur propre adolescence. Selon l’agence de presse, « leurs avis sur les prises de risque reflètent l’ambivalence de ces âges ». Ainsi, si plus de la moitié de ces jeunes estime que les adultes posent trop de limites, ils sont encore plus nombreux à reconnaître en avoir besoin (74,9%). Fait inquiétant, les tentatives de suicide semblent être plus fréquentes, et la dépression touche 16,8% des filles et 7% des garçons.

Retrouvez le communiqué « Le nouveau visage de nos adolescents » sur la salle de presse de l’Inserm

AFP, Virgin Radio, RFI, M6, TF1, 12/03, Direct Matin, 13/03

Réparer le cortex cérébral deviendrait possible

Des chercheurs ont réussi à réparer un cerveau abîmé, chez la souris, en remplaçant une zone lésée du cortex grâce à une greffe de neurones, indique Le Figaro. Afsaneh Gaillard, Unité Inserm 1084, Laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques, Université de Poitiers, souligne : « Nous sommes les premiers à montrer que l’on peut réparer du cortex, en l’occurrence du cortex visuel ». Cette étude est publiée dans la revue Neuron, et réalisée grâce la thérapie cellulaire. Cette chercheuse espère désormais « pouvoir obtenir d’autres types de neurones, en particulier des neurones moteurs. Nous allons aussi tester ces greffes chez des singes, qui sont plus proches de l’homme ».

Retrouvez le communiqué « Réparer le cortex cérébral, c’est possible » sur la salle de presse de l’Inserm

Le Figaro, 13/03

En Bref

Selon Le Parisien Magazine « deux nouveaux examens permettront bientôt d’évaluer facilement la gravité des traumatismes crâniens ». Le journal explique qu’« un test sanguin pourrait déceler un stress important des cellules nerveuses au niveau du cerveau, faisant redouter des complications ». En outre, selon une étude récente, l’IRM fonctionnelle apparaît comme une autre piste, évaluant le retentissement vasculaire d’un choc et les éventuelles conséquences cognitives et neuropsychiques.

 Le Parisien Magazine, 13/03

Selon Libération la Finlande serait « à la pointe de la nouvelle médecine ‘‘P4’’ », personnalisée, préventive, prédictive et participative. L’objectif est de « constituer des banques de données à partir d’informations individuelles en vue d’améliorer le dépistage et le traitement des pathologies ». Les chercheurs pourraient puiser dans ces banques de données biologiques, lancer des recherches, émettre des hypothèses afin de permettre des dépistages précoces et des thérapies ciblées.

 Libération, 13/03

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube