Synthèse de presse

14 avril 2017

12h51 | Par INSERM (Salle de presse)

Les risques de la consommation de tabac durant la grossesse

L’AFP annonce que, selon une étude réalisée sous la direction d’Ivan Berlin (AP-HP/Inserm/Université Pierre & Marie-Curie) et conduite auprès de 371 femmes enceintes et fumeuses, la consommation de tabac, même en faible quantité, réduit significativement le poids du bébé à la naissance. Cette perte de poids s’accentuerait avec l’augmentation du nombre de cigarettes fumées : 228 g pour moins de 5 cigarettes par jour, 251 g pour 5 à 9 cigarettes et 262 g à partir de 10 cigarettes. En France, selon les chiffres du ministère de la Santé de 2015, ce sont près de 20% des femmes enceintes qui continuent à fumer pendant la grossesse. Selon Ivan Berlin, « une petite consommation n’est pas la solution » : l’arrêt complet du tabac en début de grossesse, voire avant même la conception, est préconisé.

AFP, 13/04

Une première mondiale pour le traitement de l’endométriose

Le site Doctissimo.fr met en avant un nouveau type d’intervention non invasif pour traiter l’endométriose avec atteinte digestive. Alors que jusque-là, la maladie était endiguée par une chirurgie lourde et mutilante, Gil Dubernard, gynécologue à l’hôpital de la Croix Rousse, a mis au point une procédure sans scalpel, en détournant un appareil jusqu’à présent dédié au traitement du cancer de la prostate : « le traitement ne dure que quelques minutes et a pour objectif de dévitaliser la lésion endométriosique ». Ce problème pousse divers pays à penser à la mise en place de congés menstruels. La journaliste Elise Thiébaut explique par ailleurs dans le Parisien Magazine qu’« à cause de la douleur [provoquée par les règles], certaines femmes ne peuvent pas sortir de chez elles ». Brigitte Letombe, gynécologue et praticienne, explique quant à elle qu’il est plutôt nécessaire de prendre en charge et traiter la douleur.  

Doctissimo.fr, 13/04 ; Le Parisien Magazine, 14/04

En Bref

Le Figaro.fr revient sur les travaux de l’équipe d’Alain Chédotal, directeur de recherche Inserm au sein de l’Institut de la vision, qui ont abouti à la modélisation en 3D des embryons humains âgés de 6 à 14 semaines avec un niveau de précision encore jamais atteint, grâce à trois techniques associées. « Nous avons notamment découvert des choses qu’il n’était pas possible de voir sans marquage spécifique », explique Alain Chédotal.

Le Figaro.fr, 13/04

Reprise du communiqué du 23/03  » L’embryon humain comme vous ne l’avez jamais vu « 

Mettant en avant les vertus de l’épinard, Top Santé hors-série précise que le légume présente des antioxydants, notamment la lutéine et la zeaxanthine, protégeant l’œil et la vision. Une étude menée par l’Inserm révèle que ces deux pigments de la famille des caroténoïdes réduisent le risque de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Top Santé hors-série, 13/04

Neuro-Sys, une start-up basée à Gardanne, se tourne vers les composés actifs des plantes pour lutter contre les maladies neurodégénératives que sont la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou encore de Charcot. Cette dernière s’intéresse plus particulièrement aux espèces végétales asiatiques.

La Tribune, 14/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube