Synthèse de presse

14 juin 2013

12h37 | Par INSERM (Salle de presse)

Journée mondiale des donneurs de sang

Dans le cadre de la Journée mondiale des donneurs de sang, qui se déroule aujourd’hui, Libération et Le Monde font le bilan sur ce sujet et sur les recherches de substituts en cours. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, qui a instauré cette journée il y a dix ans, « le don d’une seule unité de sang permet de sauver jusqu’à trois vies ». « La France a besoin de 500 000 poches de sang par an et 90 millions en sont distribuées chaque année dans le monde », indique Libération. Le journal souligne que, outre les dons de sang de personnes, « la recherche de substituts, fabriqués en laboratoire, avance à grands pas ». Le quotidien cite les travaux de Luc Douay, professeur à l’université Pierre et Marie Curie, qui cherche, depuis dix ans, à fabriquer artificiellement des globules rouges (cf synthèse de presse du 10 juin). Luc Douay souligne cependant ne pas prétendre « remplacer demain le système actuel de transfusion ». Libération rend par ailleurs compte de la recherche menée par Franck Zal, fondateur de la société Hémarina, sur l’hémoglobine d’un ver marin, véritable « bouteille d’oxygène », « cinquante fois plus grande que l’hémoglobine humaine », qui pourrait avoir de nombreuses applications thérapeutiques (solution de maintien de la qualité des greffons, prise en charge de la drépanocytose …). Selon Luc Douay, dont l’équipe a été la première en 2010 à fabriquer des globules à partir de « cellules souches pluripotentes induites » (iPS), « la concurrence scientifique mondiale est forte et le marché existe ». Il ajoute : « Notre équipe a remporté une étape décisive. L’avenir nous dira qui remportera le tour ».

Libération, Le Monde, 14/06

En Bref

Le Monde consacre un article aux perspectives des cellules souches hématopoïétiques (CSH) dans le traitement des maladies inflammatoires et auto-immunes. Il s’agit de cellules souches adultes dites « multipotentes ». L’avantage des CSH est qu’elles peuvent faire l’objet d’une greffe ou d’une autogreffe sur le patient, permettant de doper son système immunitaire. Les CSH sont notamment utilisées contre la leucémie. Michael Sieweke, créateur du laboratoire Biologie de la cellule souche et du macrophage au centre d’immunologie de Marseille-Luminy, explique : « Les CSH greffées régénèrent une moelle normale et éradiquent les cellules leucémiques résiduelles ». Le journal revient sur l’identification par des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et du Max Delbrück Centrum de Berlin, dirigés par Michael Sieweke, d’une molécule, le M-CSF, qui influence les CSH. (cf synthèse de presse du 10 avril). Le Monde, 14/06

La société Domain Therapeutics a signé deux contrats au Japon pour la recherche externalisée de nouveaux candidats médicaments. Pascal Neuville, directeur général de cette société biopharmaceutique strasbourgeoise, indique : « Nous avons recentré nos activités sur les récepteurs couplés aux protéines G, parce qu’ils représentent 40% des médicaments actuellement mis sur le marché ». La Tribune souligne que « Domain Therapeutics a mis au point une méthode brevetée […] qui permet de détecter parmi 100 000 molécules celle qui, après optimisation, fournira le meilleur candidat médicament ». La Tribune, 14/06

 La Cour suprême des Etats-Unis a estimé hier que « l’ADN humain n’est pas brevetable », indiquent Les Echos. Appelés à se prononcer sur la validité de deux brevets de la société Myriad sur des gènes BRCA1 et BRCA2, les juges constitutionnels ont estimé que « l’ADN naturel est un produit de la nature et n’est pas éligible par un brevet, simplement parce qu’il a été isolé ». Les Echos, 14/06
 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube