Synthèse de presse

17 juin 2016

12h19 | Par INSERM (Salle de presse)

Vers des tests sanguins pour dépister la trisomie 21

Aujourd’hui en France rapporte que « l’amniocentèse, si redoutée par les femmes enceintes, pourrait très bien être remplacée par une simple prise de sang ». Le quotidien explique que « la technologie est au point et une bonne demi-douzaine de sociétés dans le monde les réalisent depuis plusieurs années ». Selon le Pr Léon Boubli, co-fondateur de la Société française de médecine prédictive et personnalisée (SFMPP), « cet examen semble logiquement conduit à supplanter l’amniocentèse dans le cadre du dispositif actuel de dépistage de la trisomie 21 ». Le Pr Israël Nisand, gynécologue obstétricien au CHU de Strasbourg, futur président du Collège national des gynécologues et obstétriciens de France, souligne : « Il y a urgence ! On ne peut pas faire l’économie de proposer et rembourser —un test de dépistage dont la technologie permet d’emblée un diagnostic fiable à plus de 95% ».

Aujourd’hui en France, 17/06

 

En Bref

Le Parisien Magazine rend compte d’« un procédé testé par des chercheurs français [qui] permet de remettre en état des poumons qui, auparavant, auraient été inutilisables » pour la greffe. Ce procédé de « reconditionnement », dit « ex vivo car mis en œuvre après prélèvement sur le donneur, est testé depuis 2011 à l’hôpital Foch, avec des résultats concluants », souligne le journal.

Le Parisien Magazine, 17/06

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), estime, dans une évaluation rendue publique le 15 juin, « qu’il n’y a pas de preuve que boire du café favorise le développement de tumeurs malignes », mais « que les boissons consommées à une température supérieure ou égale à 65°C sont probablement cancérogènes pour les humains ».

Le Monde, 17/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube