Synthèse de presse

19 avril 2013

11h11 | Par INSERM (Salle de presse)

La conscience précoce des bébés

Une étude, menée durant cinq ans par des chercheurs du Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistiques au CNRS, en collaboration avec des chercheurs de NeuroSpin (Inserm-CEA), révèle que, « dès 5 mois, les nourrissons possèdent une forme de conscience similaire à celle des adultes », rapportent L’Humanité et Libération. Ils « perçoivent ainsi de façon consciente les objets et les personnes qui les entourent », souligne L’Humanité. Dans le cadre de cette expérience, les chercheurs ont mesuré l’activité cérébrale du cerveau de 80 bébés âgés de 5, 12 et 15 mois afin de déterminer si la région de la conscience perceptive s’activait, explique le quotidien. Le chercheur Sid Kouider (CNRS), qui a coordonné cette étude, publiée dans Science, souligne que « les bébés sont doués d’une prise de conscience peu élaborée, mais ces mécanismes relativement lents subissent une accélération progressive au cours de leur développement ».

L’Humanité, Libération, 19/04 – Communiqué de presse : « Les bébés doués de conscience« 

Alerte au pollen

Le Figaro rend compte des concentrations de pollen importantes après un long hiver et des risques d’allergie. Selon Michel Thibaudon, directeur du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), « les concentrations de pollen sont tellement élevées actuellement que même les sujets peu sensibles vont être touchés ». Il ajoute : « On peut parler de véritable explosion. Il y a trois fois plus de pollen en suspension que d’habitude ». Le RNSA a enregistré, dans ses stations de mesure, « une élévation spectaculaire des concentrations de pollen depuis le début de la semaine quand les températures ont brutalement remonté », explique le quotidien. Ce dernier souligne que « des recherches ont montré que les concentrations d’allergènes peuvent varier pour une même espèce végétale dans un rapport de 1 à 6 en fonction des conditions météorologiques, de la pollution en microparticules et ‘‘d’autres facteurs insuffisamment cernés’’, comme le souligne l’étude pilotée par Michel Thibaudon ».

Le Figaro, 19/04

En Bref

La Tribune rappelle que quinze « souris astronautes » vont être envoyées dans l’espace par le Centre national des études spatiales (CNRS), en coopération avec la Russie. Selon le CNES, « l’objectif de cette mission est d’étudier les conséquences fonctionnelles d’un voyage spatial, d’une part sur le système cardio-vasculaire et, d’autre part, sur les systèmes musculaires et osseux, afin de faire avancer la recherche médicale ». Et d’ajouter notamment : « Des prélèvements musculaires et osseux destinés aux deux laboratoires français (Unité Inserm 1059 Biologie intégrative du tissu osseux à Saint-Etienne et l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien de Strasbourg) seront effectués sur dix (…) souris sur le site même d’atterrissage ».

La Tribune, 19/04 – Communiqué de presse : « Quinze souris astronautes pour soigner les hommes« 

Courrier International publie un extrait d’un article de Science News portant sur des souris, qui, génétiquement modifiées, sont « plus humaines que jamais » et servent à des travaux de recherche. Selon Dale Greiner, de la faculté de médecine de l’université du Massachusetts, « il est possible de manipuler ces rongeurs comme s’il s’agissait de petits humains ». Ces souris « humanisées » « aident [notamment] les médecins à pronostiquer la manière dont des patients réagiront à tel ou tel traitement ou permettent de déceler les effets secondaires mortels de nouveaux médicaments avant leur mise sur le marché ». Courrier International, 18/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube