Synthèse de presse

19 mai 2017

12h12 | Par INSERM (Salle de presse)

Fumer du cannabis avant 16 ans nuit au parcours scolaire

Pourquoidocteur.fr, Legeneraliste.fr et RTL rendent compte d’une étude de l’Inserm, parue dans l’International Journal of Epidemiology, qui révèle que commencer le cannabis à 16 ans ou plus tôt réduit les chances de faire des études supérieures. Cette étude dirigée par Maria Melchior, qui a consisté à suivre l’évolution de 1 100 jeunes âgés de 25 à 35 ans, souligne que 77% des expérimentateurs précoces sont plus à risque de ne pas entrer à l’université que ceux qui n’ont jamais touché au cannabis. L’effet est particulièrement notable chez les jeunes filles.

Pourquoidocteur.fr, Legeneraliste.fr, 18/05, RTL, 19/05

Reprise du communiqué du 18/05 : « Consommation précoce de cannabis et influence sur les résultats scolaires : le lien se précise ?« 

Des ovaires artificiels contre l’infertilité

Une équipe de chercheurs de l’université Northwestern à Chicago a utilisé l’impression 3D pour permettre à des souris stériles de donner naissance, grâce à des ovaires artificiels, rapporte Le Figaro. Constitués d’un maillage en gélatine dans lequel sont placés des follicules ovariens préalablement prélevés chez la femelle, ces ovaires représentent « un espoir pour les femmes traitées pour leucémie », souligne le journal. Selon le dernier bilan du groupe de recherche et d’étude sur la cryoconservation de l’ovaire et du testicule, 393 Françaises traitées pour leucémie ont bénéficié d’une conservation de tissu ovarien depuis 1995.

Le Figaro, 19/05

En Bref

Le Parisien publie un article qui reprend les travaux de Dominique Chrétien, Paule Bénit et Pierre Rustin (Inserm, hôpital Robert-Debré et université Paris-VII), menés en collaboration avec des scientifiques coréens, libanais, allemands, singapouriens et finlandais. Les chercheurs, dont l’étude est publiée sur le site médical bioRxiv, ont découvert que, dans le corps humain, les mitochondries chauffent à 50°C.

Le Parisien, Europe 1, 19/05

Le Monde explique que la Haute Autorité de santé (HAS) a  publié, le 17 mai, ses recommandations pour mettre en place une nouvelle stratégie de dépistage de la trisomie 21. Le journal précise que « la publication de l’arrêté ministériel nécessaire à son démarrage devrait intervenir rapidement ». Et d’ajouter : « Un test ADN remboursé par la Sécurité sociale viendra compléter le dispositif actuel ».

Le Monde, 19/05

 

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube