Synthèse de presse

19 juillet 2012

10h47 | Par INSERM (Salle de presse)

Recul des décès liés au sida

L’Onusida a présenté, hier, son rapport intitulé « Ensemble, nous mettrons fin au sida », dans lequel elle rend compte de « données prometteuses », explique Libération.
Michel Sidibé, directeur de l’Onusida, a souligné qu’« en 2011, plus de 8 millions de personnes séropositives vivant dans des pays à faibles revenus reçoivent désormais des trithérapies ». Il a ajouté : « Cela nous met en situation de pouvoir atteindre le but que l’Assemblée générale de l’ONU s’était fixé, à savoir 15 millions de personnes sous traitement en 2015 ». Cette augmentation du nombre de séropositifs sous traitement (26 fois plus qu’en 2004) « a entraîné en 2011 une baisse de 24% de la mortalité ».
34,2 millions de personnes vivent aujourd’hui avec le VIH, grâce à « un net allongement de la vie », souligne le quotidien.
Selon l’Onusida, « les investissements mondiaux consacrés au sida ont totalisé 16,8 milliards de dollars [13,7 milliards d’euros] l’an dernier, en hausse de 11% ». Mais, « nous sommes encore loin des 22 à 24 milliards annuels nécessaires d’ici à 2015 », a-t-elle ajouté.

Libération, 19/07

En Bref

Libération indique que la mise en place des Zapa, « zones d’actions prioritaires pour l’air », nées du Grenelle de l’environnement, vient d’être repoussée. Sept villes de plus de 100 000 habitants (Aix-en-Provence, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Paris, le Grand Lyon et Saint-Denis) se sont proposées pour expérimenter ce dispositif qui consiste à interdire le centre-ville aux véhicules les plus polluants. La ministre de l’Ecologie, Delphine Batho, a annoncé vouloir « adapter » le dispositif, qui s’est « avéré trop rigide et socialement injuste ». Libération rappelle que, selon une étude OMS-Ademe, 42 000 décès par an sont dus en France à la pollution aux particules fines, émises essentiellement par les diesels. Libération, 19/07

Dans un entretien accordé au Monde, le Pr Didier Sicard, nommé par François Hollande « à la tête d’une mission de réflexion sur la fin de vie », plaide « pour que le débat soit plus sociétal que médical ». « Je vais chercher à tout prix à me tourner vers les citoyens », ajoute-t-il. Le professeur explique que « certains jours, je trouve inacceptable que quelqu’un disant souhaiter en finir n’obtienne pas de réponse ». Le Monde, 19/07

La Croix dresse le portrait de Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie, qui a passé « 45 ans de sa vie » dans la médecine. Elle a créé, au CHU de Bordeaux, « le premier service en France de dermatologie cancérologique ». Elle souligne retenir « de ces années » les « fantastiques progrès » des traitements dont, pendant longtemps, les personnes âgées ont très peu bénéficié. Elle explique les défis encore à relever : « De nombreux essais thérapeutiques ne sont toujours pas ouverts aux plus de 75 ans. Ce qui, dans bien des cas, est totalement injuste ». La Croix, 19/07

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a rendu public, hier, son enquête Noyades 2012, souligne Aujourd’hui en France. Selon les premiers relevés, 231 noyades accidentelles ont eu lieu depuis le 1er juin, causant 137 décès. Plus de 1 300 noyades, chaque année, dont « près de 200 touchent des enfants de moins de 6 ans » sont recensées durant l’été en France.Aujourd’hui en France, 19/07

Véronique Sirot, docteur en épidémiologie et santé publique (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), a expliqué, lors du congrès des sociétés médico-chirurgicales de pédiatrie, à Bordeaux, en juin, que les poissons sont essentiels au développement cognitifs des enfants compte tenu de leur teneur en acides gras oméga 3, iode et vitamines D. Cependant, ils « contiennent également un grand nombre de polluants, dont certains peuvent atteindre le développement neurologique », rend compte l’Humanité Dimanche qui reprend ses propos. Humanité Dimanche, 19/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube