Synthèse de presse

20 septembre 2013

14h45 | Par INSERM (Salle de presse)

Le plan timoré de lutte contre les drogues et les conduites addictives

Un comité interministériel consacré à la lutte contre les addictions devait réunir, hier, une vingtaine de ministres, indique Le Monde. Le nouveau « plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017 », que s’est procuré le quotidien, est « modeste, sans mesure choc ni radical changement de ligne ». Selon le journal, « l’accent est mis sur une prévention plus efficace, avec notamment un repérage plus précoce des consommateurs de cannabis, de tabac et d’alcool, avant leur arrivée dans le bureau d’un addictologue ». Le rapport préconise également d’« aller vers » les usagers de drogue, avec une priorité aux jeunes, aux femmes et aux précaires. Le gouvernement ne souhaite cependant pas ouvrir le débat sur la dépénalisation ni créer de nouvelles taxes comportementales. Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération addiction, estime qu’« il aurait été cohérent grâce à des taxes de s’attaquer à la toute-puissance consumériste qui caractérise notre société, et de toiletter la loi pour utiliser l’interdit pénal de façon plus efficace ». Et d’ajouter : « Mais dans l’intention de traiter les addictions telles qu’elles sont aujourd’hui, et d’aller vers les consommateurs, il y a quelque chose d’intéressant ». Selon Le Monde, « il restera de ce plan une volonté de pousser la formation (des généralistes) et la recherche (sur l’entrée dans l’addiction ou l’intérêt de la cigarette électronique pour le sevrage tabagique) ».

Le Monde, 20/09 

Premier bilan américain chiffré de la mortalité liée aux bactéries multirésistantes 

Le Figaro rend compte du premier bilan chiffré de l’épidémie de bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) sur le territoire américain réalisé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Les souches résistantes aux antibiotiques provoquent plus de 23 000 morts et infectent deux millions de personnes par an. Ce bilan s’avère « inquiétant », selon le quotidien, d’autant que les chiffres « sont très probablement un minimum », selon le rapport publié cette semaine. Le quotidien souligne cependant qu’« en l’absence d’un réseau national coordonné de surveillance, les données de base sont à la fois parcellaires et hétérogènes. L’extrapolation effectuée par les médecins est donc forcément hasardeuse ». Selon Patrice Nordmann, directeur de l’unité Inserm Résistances émergentes aux antibiotiques et professeur de l’université de Fribourg, « c’est au mieux une estimation grossière. Je ne pense pas qu’ils se trompent d’un facteur dix, mais le chiffre avancé pourrait facilement varier du simple au double ».

Le Figaro, 20/09 

En Bref

L’Association française des sociétés de services et d’innovation pour les sciences de la vie (Afssi) a signé une convention de partenariat avec Inserm Transfert, la société de transfert de technologies de l’Inserm. Claude-Alain Cudennec, délégué général de l’Afssi, souligne : « Il existe en France un tissu de PME capables, par exemple, de réaliser des kits de diagnostic, de développer des procédés pour l’industrialisation de la production d’anticorps ou des formes galéniques pour des produits biologiques ». Cet accord « s’inscrit dans la ligne du prochain programme-cadre européen Horizon 2020 », visant à « associer davantage les entreprises à la recherche publique ». Les Echos, 20/09 

Dans une interview accordée à Metronews-LCI-Les Indés, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, estime qu’« il faut renforcer la Sécurité sociale, faire des économies de fonctionnement, de structure ». Elle ajoute : « La consommation de médicaments continue à être plus importante que chez nos voisins. Il faut de la formation continue, plus d’information du patient, des mesures en direction des génériques et peser sur le prix des médicaments ». Concernant la politique à adopter sur le diesel, la ministre explique : « Les problèmes de santé publique se règlent dans la durée, on ne résout pas les problèmes liés au Diesel en quelques mois ». Metronews, 20/09 

La Croix brosse le portrait de la biologiste franco-britannique Margaret Buckingham, spécialiste des cellules musculaires et cardiaques, qui a reçu la médaille d’or 2013 du CNRS, « l’une des plus prestigieuses distinctions scientifiques françaises ». Elle est « la troisième femme couronnée par le CNRS » depuis la création en 1954 de la médaille d’or. La Croix, 20/09 
 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube