Synthèse de presse

21 juin 2013

12h17 | Par INSERM (Salle de presse)

Les produits laitiers ne favorisent pas le cancer

Selon des spécialistes réunis, hier, à Paris, à l’occasion du colloque « Nutrition et cancer », « la consommation régulière de produits laitiers (…) ne favorise pas le cancer et aurait même dans certains cas un effet protecteur », rapportent l’AFP et Aujourd’hui en France. D’après le Dr Marie-Christine Boutron-Ruault, directrice de recherche à l’unité Inserm « Nutrition, hormones et santé des femmes », à l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne), « si on s’en tient aux quantités recommandées [2 à 3 doses de produits laitiers par jour pour un adulte], le risque est moindre d’avoir un cancer colorectal ou un cancer de la vessie, neutre pour ce qui est du cancer du sein et légèrement augmenté pour le cancer de la prostate, en particulier pour ceux qui dépassent ces quantités ». Cette augmentation du risque de cancer de la prostate est cependant très faible (12%) par rapport à d’autres facteurs de risques connus comme l’âge (plus de 40 ans), les antécédents familiaux (multiplication par deux du risque) ou encore l’origine ethnique.

AFP, 20/06, Aujourd’hui en France, 21/06

En Bref

Dominique Maraninchi, le directeur de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), a levé, hier, l’alerte sur le furosémide de Teva, après treize jours de crise, rapporte Le Figaro. Selon lui, « il n’y a pas eu de crise sanitaire. Nous avons retiré immédiatement les produits suspects. On s’oriente désormais vers un fait de négligence ou de malveillance ». Michel Setbon, sociologue, chercheur au CNRS et spécialiste du risque sanitaire, déplore, dans le quotidien, une application « pervertie » du principe de précaution. Il estime que « le b.a.-ba de la rationalité sanitaire, c’est de connaître avant d’agir. Il faut prendre le temps d’évaluer le signalement, sinon on risque de tomber dans un enfer sanitaire ». Le Figaro, 21/06
Aujourd’hui en France indique que « plus d’un jeune sur deux utilise son portable au volant et 63% affirment consulter ou rédiger des SMS en conduisant ». Face à ce constat, la Sécurité routière va lancer en octobre une campagne télévisuelle pour dénoncer « l’hyperconnexion au volant ». Selon elle, « aux Etats-Unis, l’envoi de textos est en passe de devenir l’une des premières causes de mortalité sur la route chez les jeunes ». Le quotidien rend compte d’une expertise de l’Inserm qui révèle que « la téléphonie vocale recule progressivement au profit d’usages tactiles et visuels du portable qui sollicitent encore davantage l’attention du conducteur ». Aujourd’hui en France, 21/06
Une expérience de deux ans de télémédecine en Auvergne, dont les résultats ont été dévoilés hier, a montré son efficacité dans la prévention des décès liés à l’insuffisance cardiaque, souligne Aujourd’hui en France. Cardiauvergne, structure créée par le Pr Jean Cassagnes, ancien chef du pôle de cardiologie du CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), avec une trentaine d’acteurs de la santé publique et privée, permet à des patients hospitalisés d’être surveillés à distance. Les volontaires utilisent pour cela une balance électronique communicante, un smartphone et sont surveillés par des infirmières de terrain. 315 patients étaient suivis, au dernier semestre 2012, par Cardiauvergne. Aujourd’hui en France, 21/06
Dans son 19.45, la chaîne M6 souligne, alors que se déroule aujourd’hui la Fête de la Musique, que des chercheurs ont montré les bénéfices de la musique sur la productivité. A cette occasion, Daniele Schon, chercheur en neurosciences à l’Inserm, à Marseille, revient sur les effets de la musique sur notre organisme. M6, 20/06
Figaro Magazine publie le palmarès 2013 des meilleurs hôpitaux et cliniques, région par région et pour 30 spécialités. Sur les 1 308 établissements « auscultés », « 462 lauréats figurent dans nos tableaux, les 10 premiers dans 30 spécialités différentes », précise le journal. 59% de ces lauréats font partie du secteur privé. Figaro Magazine, 21/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube