Synthèse de presse

21 septembre 2012

14h02 | Par INSERM (Salle de presse)

Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer qui a lieu aujourd’hui, le Pr Philippe Amouyel, directeur de la fondation de coopération scientifique Alzheimer, souligne à l’AFP qu’« un humain sur trois après 90 ans au maximum sera touché » par cette maladie. Selon l’Alzheimer’s Disease International (ADI), quelque 35,6 millions de personnes étaient affectées, en 2010, par une démence, dont la maladie d’Alzheimer. On s’attend à 65,7 millions de personnes en 2030 et 115,4 millions en 2050. Luc Buée (Inserm) souligne : « On intervient peut-être à un stade trop avancé de la maladie » pour obtenir des effets cliniques. Dans une interview accordée à Aujourd’hui en France, Charles Duyckaerts, chef du service neuropathologies, codirecteur de l’unité Alzheimer à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), à Paris, indique : « C’est vrai que les résultats sur la vaccination ont été décevants ». Mais « dans les années qui viennent, des médicaments vont probablement apparaître ». Charles Duyckaerts explique par ailleurs les recherches qu’il effectue actuellement à l’Institut du cerveau : « Nous menons un travail d’observation sur des cerveaux de personnes décédées de la maladie afin de comprendre ce qui se passe. (…) Nous menons aussi un travail sur la piste génétique, car certaines personnes, qui ont des gènes particuliers, ont plus de risques que d’autres de développer cette maladie ».

AFP, 20/09, Le Figaro, 21/09, Aujourd’hui en France, 21/09

 

Soupçons d’un lien entre un vaccin anti-grippal de GSK et la narcolepsie

L’AFP rend compte de l’étude, coordonnée par l’Inserm et le CHU de Bordeaux, qui évoque « un risque multiplié par quatre chez les personnes vaccinées [contre le H1N1] de développer une maladie rare, la narcolepsie ». Le Dr Antoine Pariente, coordinateur de l’étude, « qui fait partie d’une série d’études européennes rendues publiques » hier, souligne : « Notre étude conforte des études effectuées dans d’autres pays, notamment en Finlande et en Suède ». Le Dr Pariente souligne que « chez les moins de 19 ans, le risque pourrait être multiplié par 5 et chez les plus de 19 ans par 3,5 ». « Il s’agit d’une association significative ». L’étude française a été menée, « entre octobre 2009 et avril 2011 », auprès de « 287 personnes au total, dont 85 atteintes de narcolepsie et 202 ‘‘témoins’’ », explique l’agence de presse. Le Dr Pariente ajoute : « Les informations permettant d’établir un lien formel entre la vaccination et la narcolepsie doivent maintenant être évaluées, et l’association retrouvée chez l’adulte nécessite d’être confirmée par d’autres études ».

AFP, 20/09

 

En Bref

La Croix publie la réaction d’Eric Jougla, directeur du CépiDc, et de Grégoire Rey, biostatisticien-épidémiologiste au CépiDc, suite à la publication de l’article intitulé « Des travaux scientifiques établissent un lien entre crise et suicide » du 28 août (cf synthèse de presse du 28 août). Ils soulignent que cet article « a fait réagir plusieurs membres de notre service et plus particulièrement la mention marquant qu’‘‘aucun organisme scientifique centralisant des données sur le suicide n’existe’’ en France ». Ils expliquent que le CépiDc « est justement un organisme scientifique ayant la mission de centraliser et coder tous les certificats de décès, dont les suicides en France ». « Il a été à l’origine de nombreuses publications (…) », ajoutent-ils. La Croix, 21/09

Le Monde rend compte de la polémique sur les OGM relancée suite à la publication d’une étude du biologiste Gilles-Eric Séralini révélant des tumeurs et d’autres troubles graves chez des rats nourris avec un maïs transgénique (cf synthèse de presse du 20 septembre). Le médecin et biochimiste Jean-Christophe Pagès, membre du Haut Conseil des biotechnologies (HCB) et professeur à l’université François-Rabelais de Tours, indique : « Je regrette la médiatisation excessive de ces données scientifiques, qui méritent le temps de l’analyse ». Le Monde présente le parcours de Gilles-Eric Séralini, « un scientifique engagé » et détaille l’« opération de communication savamment menée », une première concernant la publication d’une étude scientifique. Le Monde, 21/09

Les Echos indiquent que Sanofi prévoirait, dans un plan de réorganisation, de ne conserver que quatre de ses neuf centres de R&D actuels dans l’Hexagone. Les sites appelés à être conservés se situeraient en Ile-de-France, à Lyon et Strasbourg. Les Echos, 21/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube