Synthèse de presse

22 avril 2016

11h08 | Par INSERM (Salle de presse)

Première carte des victimes des pesticides

L’association Générations Futures a rendu publique la « première carte des victimes des pesticides », indiquent Le Parisien et La Tribune. Cette association a collecté depuis 2010 plus de 400 témoignages de riverains ou de professionnels victimes de nuisances ou de maladies. « Toutes les zones en culture intensive sont concernées », souligne-t-elle, mettant en avant la hausse du nombre de signalements. Générations Futures souligne que ces victimes ne sont pas des cas isolés, et souhaite faire évoluer la législation. La Tribune rappelle qu’en 2013 un rapport de l’Inserm a reconnu l’existence de « présomptions fortes ou moyennes » de lien entre l’exposition à des pesticides et de graves pathologies (lymphomes, cancers, Parkinson, Alzheimer, troubles de la fertilité,…).

Le Parisien, La Tribune, 22/04

Les médecines ancestrales en question

Grazia consacre un article aux « médecines ancestrales ». Qu’il s’agisse de l’acupuncture, des thérapies quantiques, de l’auriculothérapie ou de l’hypnose, de plus en plus de praticiens s’y intéressent, voire les recommandent à leurs patients. Reste toutefois la question des formations à ces médecines alternatives. Interrogé, Bruno Falissard, directeur de l’Unité Inserm 1018 « Centre de recherches en épidémiologie et santé des populations » souligne : « C’est encore un peu le bazar dans les formations. Les offres sont plus ou moins sérieuses, mais on voit que ça bouge ». Pour lui, « l’être humain est aussi constitué d’une part d’irrationnel, il faut l’accepter et l’écouter », bien que le système de soins en France « reste encore frileux », souligne Grazia.

Grazia, 22/04

En Bref

Dans son supplément Santé, Le Figaro livre « une sélection des dernières innovations destinées à améliorer la santé ». Parmi ces dernières, figure le test « pour prédire les séquelles après une radiothérapie ».  Une simple prise de sang permet d’identifier, en 3 jours, les patients qui seront indemnes de séquelles. Développé par David Azria, Unité Inserm 1194 Institut de recherche en cancérologie de Montpellier, ce test a été validé pour les cancers du sein, de la prostate et les cancers ORL.

Retrouvez le communiqué « Un test de radiosensibilité pour prédire les séquelles après radiothérapie ».

Le Figaro Santé, 01/04

Le Magazine de la santé, sur France 5, s’est intéressé hier à la prévention auprès des adolescents en matière de cannabis, et donné la parole au Pr Pier Vincenzo Piazza directeur de recherche Inserm et directeur de l’Unité Inserm 862 « Neurocentre Magendie », qui a évoqué les risques d’échec scolaire et de chômage.

France 5, 21/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube