Synthèse de presse

22 novembre 2013

12h25 | Par INSERM (Salle de presse)

Dix ans d’espérance de vie gagnés en 40 ans par les pays de l’OCDE

Le « Panorama de la santé 2013 », publiée par l’OCDE, révèle que l’espérance de vie a gagné dix ans en quarante ans dans les pays de l’OCDE, explique La Croix. « L’espérance de vie a franchi le seuil de 80 ans dans 34 pays », explique le quotidien. La France, qui avait atteint ce seuil en 2004, se place toujours dans le groupe en tête avec une espérance de vie de 82,2 ans. En revanche, l’Afrique du Sud, fortement touchée par le sida, a une espérance de vie équivalente à celle d’il y a 40 ans (52,6 ans) et la Russie est tombée à son niveau de 1970 (69 ans) en raison des comportements à risques des hommes (alcool, tabac, accidents de la route…). Le rapport de l’OCDE se penche également sur les « profondes répercussions » de la crise sur la vie des citoyens. « En termes de santé, ses effets sont contrastés ». Parmi les effets positifs figurent une baisse de la consommation d’alcool et de tabac et une moindre mortalité sur les routes. Globalement, l’OCDE s’inquiète « des coupes les plus faciles à faire, notamment celles touchant les programmes de prévention », ajoute le journal. Peut-être en raison de la crise, l’OCDE constate une hausse spectaculaire de la consommation d’antidépresseurs en dix ans. La France, grande consommatrice de ces médicaments, est désormais rattrapée et dépassée par de nombreux pays.

La Croix, 22/11

La flore intestinale vient en renfort de la chimiothérapie

Selon des travaux, menés sur des souris par l’équipe dirigée par le Pr Laurence Zitvogel (Institut Gustave Roussy/Inserm), avec ses collègues (Institut Pasteur, Inra), « les bactéries qui peuplent les intestins viennent en renfort de chimiothérapies anti-cancéreuses pour les rendre plus efficaces », rapporte l’AFP. Les chercheurs, dont les travaux ont été publiés dans Science, montrent que « la flore intestinale stimule les réponses immunitaires pour combattre un cancer lors d’un traitement à base de cyclophosphamide (CTX), l’un des médicaments les plus utilisés en chimiothérapie, contre les cancers du sein, lymphomes et certains cancers du cerveau ». Selon Laurence Zitvogel, maintenant que ces bactéries « bénéfiques » ont été identifiées, « on devrait réussir rapidement à en fournir plus à l’organisme, notamment via des pro- ou pré-biotiques et/ou une alimentation spécifique ». D’autres travaux réalisés par Noriho Iida, Giorgio Trinchieri (National Cancer Institute, Frederick, Maryland, Etats-Unis) et publiés également dans Science, révèlent aussi que la flore renforce les effets de traitements anti-tumeurs (immunothérapie, médicaments à base de cisplatine).

AFP, 21/11 ; Communiqué de presse Inserm : Chimiothérapie : quand nos bactéries intestinales viennent en renfort 

En Bref

Sciences et Avenir publie un dossier consacré aux « Prix Inserm 2013 » dans le cadre d’un partenariat entre la revue et l’organisme de recherche. Le journal présente les 8 spécialistes qui seront récompensés, le 2 décembre prochain, lors d’une cérémonie au Collège de France. Le Grand Prix 2013 sera remis à Stanislas Dehaene, professeur de psychologie cognitive au Collège de France et directeur de l’unité de neuro-imagerie cognitive du centre NeuroSpin, qui a beaucoup étudié « la conscience des chiffres et des lettres » et se penche désormais sur « les signatures de la conscience ». Sciences et Avenir, 01/12

Une nouvelle molécule a été testée contre la mucoviscidose par des chercheurs de l’Inserm et de l’Académie des sciences polonaise sur des cellules malades in vitro, indique Sciences et Avenir. Cette molécule, sélectionnée par ordinateur, s’est révélée nettement plus puissante qu’un médicament comparable actuellement à l’essai, le VX-809. La revue explique qu’« elle pallie la déformation de la protéine CFTR due à la mutation la plus fréquente de cette maladie ». Sciences et Avenir, 01/12

La ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, lance aujourd’hui un 4e plan triennal contre les violences faites aux femmes, indique La Croix, qui présente les mesures. Parmi les mesures prévues, figure une formation initiale sur le sujet destinée aux médecins compte tenu de leur lacune dans ce domaine. Une étude du ministère de l’Intérieur révèle que 148 femmes ont été tuées en 2012 en France sous les coups de leurs partenaires. La Croix, 22/11

« Les enfants sont moins endurants qu’il y a trente ans », titre Le Figaro qui présente l’analyse statistique de l’équipe de Grant Tomkinson, de l’université d’Australie-Méridionale. « Depuis les années 1970, tous les dix ans, les enfants ont perdu en moyenne 5% de leurs capacités cardio-vasculaires », indique le quotidien. Grant Tomkinson explique au Figaro cette évolution par « l’augmentation du poids des enfants et leur moindre pratique d’une activité physique prolongée et rigoureuse ». La France serait cependant dans une situation moins mauvaise que dans les autres pays. Le Figaro, 22/11
Une étude présentée aujourd’hui lors du congrès de cardiologie américain indique que « plus de la moitié des arrêts cardiaques seraient précédés de signes d’alerte bien avant leur survenue », souligne Le Figaro. Auteur de cette étude, le Dr Eloi Marijon, médecin français actuellement en poste au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles, montre que « dans 56% des cas, ces hommes avaient ressenti une douleur dans la poitrine, 13% avait eu un essoufflement et 4% des étourdissements ou des palpitations », explique le quotidien. Le Figaro, 22/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube