Synthèse de presse

23 janvier 2015

12h08 | Par INSERM (Salle de presse)

Publication d’une étude polémique sur l’e-cigarette

Le Parisien rend compte d’une étude polémique réalisée par deux chercheurs de l’université de Portland (Etats-Unis) et publiée dans le New England Journal of Medicine, qui affirme que l’e-cigarette serait plus cancérigène que le tabac. Selon ces chercheurs, le taux de formaldéhyde, substance cancérigène, augmente fortement lorsque l’appareil est utilisé au voltage maximum (5 volts). Ainsi, « un vapoteur qui inhalerait tous les jours 3 ml de liquide (…) absorberait 14 mg de formaldéhyde, quand un fumeur de cigarettes à un paquet par jour n’en avalerait que 3 mg ». De nombreux experts scientifiques de la dépendance et du tabac, dont Jean-François Etter, professeur de santé publique, à l’université de Genève, critiquent « le biais du travail des deux chercheurs américains ». Selon ce dernier : « Dans les conditions réelles, personne n’inhale de la vapeur ainsi produite (…) ».

Le Parisien, 23/01

En Bref

Selon le réseau Sentinelles, un système d’information basé sur un réseau de médecins généralistes en France métropolitaine coordonné par l’Inserm et l’Université Pierre et Marie Curie, le seuil épidémique de la grippe a été franchi, rapporte RFM.

Retrouvez notre C’est dans l’air « Grippe saisonnière : la France franchit le seuil épidémique » sur la salle de presse

RFM, TF1, France 5, 22/01, Le Figaro Magazine, 23/01

Selon une enquête menée par le magazine 60 Millions de consommateurs n’importe qui peut avoir accès aux cabines de bronzage, même les personnes présentant un risque élevé de cancer. Victoire N’Sondé, auteur de cette enquête, souligne : « (…) Dans la majorité des cas, les professionnels ne prennent pas la peine de poser des questions qui permettraient de dépister une contre-indication éventuelle (…). La nouvelle réglementation exige que le risque de cancer soit clairement mentionné mais, là encore, souvent l’avertissement est édulcoré (…) ».

Le Parisien, 23/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube