Synthèse de presse

24 août 2012

13h54 | Par INSERM (Salle de presse)

Le stress des pilotes peut provoquer « un effet tunnel »

Dans un dossier, Sciences Avenir se penche sur un phénomène qui pourrait expliquer la catastrophe intervenue sur le vol Rio-Paris, en juin 2009. Lors d’une situation de stress, le cerveau serait incité à s’engager de manière irraisonnée vers un seul objectif qui peut pourtant s’avére dangereux. Il peut s’accompagner d’une incapacité à percevoir des signaux visuels ou auditifs. Une étude du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) sur les accidents dans l’aviation de 1991 à 1996 révèle que dans 41,5% des accidents mortels, le pilote s’est focalisé sur son objectif d’arriver à destination, en dépit d’une météo défavorable. De même une étude réalisée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Cambridge (Etats-Unis), précise que sur 2 000 cas d’approche de piste lors d’un orage violent, les deux tiers des équipages privilégient un atterrissage dangereux, notamment s’ils accusent déjà un retard sur l’horaire d’arrivée. Mickaël Causse, de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae) a, lui, réalisé en partenariat avec l’Inserm une expérience sur des pilotes volontaires placés dans un appareil IRM face à un simulateur de vol. Les résultats l’expérience montrent qu’en cas de situation de stress, le cerveau « affectif » (cortex préfrontal ventromédian) prend le pas sur le cerveau « rationnel ». Une expérience récente menée par le chercheur Frédéric Dehais de l’Isae et l’Inserm confirme, de son côté, que les aires visuelles peuvent atténuer le traitement d’une alarme auditive en phase d’atterrissage en cas de conflit avec les informations visuelles du cockpit.

Sciences et Avenir, 01/09

Le chat ne serait pas responsable du cancer du cerveau

Les résultats d’une enquête épidémiologique conduite en Grande-Bretagne révèlent que le fait de vivre avec un chat n’augmente pas le risque de développer un cancer du cerveau. L’animal en lui-même ne présente aucun danger, mais le responsable serait le parasite Toxoplasma gondii que certains possèdent dans leurs intestins et qu’il peut véhiculer à l’homme via ses excréments. L’étudeInfection, Genetics and Evolution de mars 2012, conduite en France, montre que les décès par cancer du cerveau sont plus représentés dans les régions où les personnes sont le plus infectées par le parasite : le sud de la France et l’Aquitaine. Une étude menée dans d’autres pays par Frédéric Thomas (CNRS/IRD, Montpellier) a obtenu des résultats similaires. Et le chercheur de préciser que le « Toxoplasma doit être étudié de près. Entre 15% et 20% des cancers sont d’origine infectieuse ». Pour cela, il a créé à Montpellier un laboratoire de recherche écologique et évolutive sur cette pathologie en collaboration avec Michael Hochberg, directeur de recherches au CNRS.

Le Figaro, 24/08

En Bref

Sciences et Avenir publie un vaste dossier qui alerte sur le danger des compléments alimentaires vendus sur Internet et censés favoriser l’amaigrissement ou l’érection. L’enquête exclusive menée par le journal révèle que 100% des analyses menées en laboratoires ont conclu à la présence de substances chimiques surdosées. Et le mensuel d’insister sur le manque de réaction des autorités françaises, mais aussi européennes. Sciences et Avenir, 01/09

« Rapidement dans les prochaines semaines », le ministère de la Fonction Publique va abroger un décret de 2010 sur la réorganisation professionnelle des agents. L’abrogation, annoncée par Les Echos, interdira désormais le renvoi de fonctionnaires pour refus de mobilité. Elle sera appliquée dans les trois versants de la fonction publique : Etat, hôpitaux, collectivités. Les Echos, 24/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube