Synthèse de presse

27 juillet 2012

10h33 | Par INSERM (Salle de presse)

Sida : rémission grâce à un traitement précoce

L’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) a rendu publics, lors de la Conférence sur le sida, hier, à Washington, qui s’achève ce soir, les résultats prometteurs d’un essai qui a permis à 12 des 15 patients traités très tôt de se passer de médicaments contre le sida depuis six ans, rapporte Le Figaro. Cet essai a débuté, il y a dix ans, à l’hôpital d’Orléans. Des médecins ont, à cette époque, administré aux 15 patients infectés par le sida un traitement antirétroviral très précocement, dans les dix premières semaines après l’infection et pendant environ trois ans. Six ans après, 11 de ces patients sont toujours en rémission, leur infection restant contrôlée, « avec une quantité de charge virale quasi indétectable, sans aucune thérapeutique », ajoute le quotidien.

Le Figaro, 27/07

En Bref

Dans le cadre de la conférence sur le sida, le Pr Gilles Pialoux rend compte dans Libération des « nouveaux outils de la prévention ». Ainsi, au moins de 21 essais dans le monde portent sur les « microbicides anti-VIH », explique-t-il. Ce dernier indique par exemple que « plusieurs molécules anti-VIH sont insérées à l’intérieur de gels, comme pour les gels contraceptifs (…) ». Par ailleurs, le Dr Gerado Garcia-Lerna du CDC (Center for Disease Control and Prevention) à Atlanta, « a rappelé un secteur plus futuriste de la prévention, avec les molécules antirétrovirales à action prolongée (…) », qui sont « efficaces en une seule injection intramusculaire par mois ».Libération, 27/07

« La contribution des pays à revenus faibles ou intermédiaires à la lutte contre le sida (7 milliards d’euros) » a été, pour la première fois, l’année dernière, « supérieure à celles des pays riches (6,7 milliards), notamment via le Fonds mondial des Nations unies et le programme américain Pepfar ». Grâce à ces apports, 8 millions de malades ont pu être traités, « soit la moitié des personnes ayant besoin de l’être ». La Croix, 27/07

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), « sur les 148 personnes victimes de noyade accidentelle, entre le 1er juin et le 5 juillet, 73 sont décédées », explique Le Monde. Le quotidien souligne que près de 50% de ces 148 accidents se sont produits en mer, et 15% en piscine. Les jeunes de moins de 6 ans (31% des décès) et les 13-19 ans (35%) sont particulièrement touchés. Bertrand Thélot, médecin épidémiologiste à l’InVS, indique : « On s’attend à 400 voire 450 décès entre juin et septembre, soit trois ou quatre décès par noyade par jour en moyenne, sur l’ensemble de l’été ». Le Monde, 27/07

Les stations de radio France Info et Le Mouv notent la présentation, hier soir, lors de la conférence sur le sida à Washingon, d’une étude réalisée par l’Inserm et l’Hôtel-Dieu à Paris portant sur les enfants nés séropositifs et leur avenir. France Info, Le Mouv, 26/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube