Synthèse de presse

28 juillet 2017

12h49 | Par INSERM (Salle de presse)

Première correction d’ADN sur des embryons humains aux Etats-Unis

La Tribune rapporte une toute nouvelle expérience menée par des chercheurs de l’Oregon Health and Science University, aux Etats-Unis, et publiée mercredi 26 juillet dans la MIT Technology Review. Les scientifiques ont réussi à corriger l’ADN d’embryons humains à l’aide de la méthode CRISPR-Cas9, ou ciseaux moléculaires. « L’objectif de l’équipe est de montrer que cette technique permet d’éliminer des maladies génétiques comme la thalassémie bêta, une maladie de l’hémoglobine », précise le quotidien. Cependant, ce n’est pas la première fois que des corrections d’ADN ont été réalisées par l’intermédiaire de CRISPR-Cas9. En effet, La Tribune commente que l’Université de médecine de Canton en Chine, avait déjà utilisé cette méthode début 2017, en sachant que deux expériences sur des embryons défectueux se sont déroulées dès l’année 2015.

La Tribune, 28/07

Succès autour d’une greffe d’avant-bras

Arraché par une machine agricole, l’avant-bras d’un patient Avignonnais a été réimplanté en quelques heures, rapporte Le Parisien. Une opération « longue et précise » réalisée en quatre étapes par un chirurgien de la Timone, à Marseille. Il a fallu rattacher le radius et le cubitus, revasculariser et réparer les artères, assembler les tissus, tendons et nerfs, et enfin procéder à la suture de la peau, nous indique le schéma explicatif de l’article. En outre, le Dr André Gay, spécialiste des traumatismes graves des membres, précise que « sachant que les nerfs repoussent de 1 mm par jour, il faudra trois à six mois avant de voir un retour fonctionnel ».

Le Parisien, 26/07

En Bref

Dans le secteur de la santé, le marché de l’intelligence artificielle tend à se développer de plus en plus. En effet, Le Figaro cite une étude Accenture qui révèle que ce marché « devrait atteindre 6,6 milliards de dollars d’ici à 2021 », alors qu’il s’élevait à 600 millions en 2014. Outre les grandes entreprises, les startups s’y intéressent également. A ce propos, La Tribune nous fait la liste de dix startups qui développent l’e-santé. Ainsi, le quotidien fait par exemple référence à Citizen Doc, une application dotée d’un algorithme élaboré par des médecins, proposant une consultation via son smartphone. « L’objectif est de limiter les recours aux urgences, et donc de favoriser le désengorgement de celles-ci. ». Le Figaro, La Tribune, 28/07

L’Agence nationale de la recherche (ANR) fait face à une véritable crise. Selon le rapport de la Commission des finances du Sénat sur le contrôle budgétaire de l’ANR, l’établissement public doit faire l’objet d’une profonde réforme. Le rapport formule douze recommandations, dont une nouvelle évaluation de l’Agence par le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, une simplification de la remise des dossiers par les chercheurs, l’instauration d’une transparence sur la prise de décisions, notamment pour les projets écartés, etc. Par ailleurs, le gouvernement doit prochainement désigner le successeur de Michael Matlosz à la présidence de l’ANR. Le Figaro, 28/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube