Synthèse de presse

28 octobre 2016

12h36 | Par INSERM (Salle de presse)

Accidents domestiques: le jardin, lieu le plus dangereux de l’habitat

Le Parisien Magazine rapporte que près de 50% des accidents de la vie courante surviennent au domicile. « Les enfants et les seniors en sont les premières victimes ». Les premiers résultats de l’observatoire MAVIE, coordonné par Emmanuel Lagarde, directeur de recherche à l’Inserm, montre que le lieu le plus dangereux de l’habitat, celui où l’on dénombre le plus d’accident pour un temps donné, est le jardin, suivi du garage et de l’abri de jardin, indique l’hebdomadaire. À l’intérieur du logement, la chambre est le lieu le plus dangereux.

Retrouvez le communiqué « Accidents domestiques : dans quelles pièces court-on le plus de risque ? » sur la salle de presse

Le Parisien Magazine, 28/10

Programme de prévention de la pédophilie en Allemagne

Depuis le lancement, il y a onze ans, d’un programme public allemand visant à encourager les pédophiles à chercher un soutien psychologique, l’AFP indique que 659 personnes ont entamé une thérapie. « Le traitement proposé vise aussi bien à empêcher le passage à l’acte que la consommation d’images pédopornographiques ». La sensibilité du sujet freine toutefois la mise en place de tels projets ailleurs. « En France, nous sommes toujours au niveau zéro pour la création d’un programme similaire », indique Serge Stoléru, chercheur au sein de l’Unité Inserm 1178 « Santé mentale et santé publique ».

AFP, 28/10

En Bref

Des chercheurs du Centre de recherche en neuroscience de Lyon (CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon/Université Jean Monnet) et du Laboratoire Neuroscience Paris Seine (CNRS/Inserm/UPCM) ont décrypté pour la première fois le phénomène de dégoût pour le fromage. Les chercheurs, comme le rappelle Le Soir, ont observé que le pallidum ventral, une structure habituellement activée chez des personnes affamées, était totalement inactive lors de la présentation d’une odeur et d’une image de fromage chez les personnes n’aimant pas cet aliment. Les résultats de cette étude, souligne Le Soir, « pourraient déboucher sur des traitements de certains dégoûts ou phobies ».
Le Soir, 28/10

Interrogé lors d’une audition publique au Sénat sur le thème « Comment appliquer les nouvelles biotechnologies et comment en débattre », Hervé Chneiweiss, président du Comité d’éthique de l’Inserm, a plaidé pour la création d’un groupe international d’experts pour définir un cadre éthique sur la manipulation du génome. Cette méthode, commente La Tribune, « peut potentiellement soigner des maladies graves mais pose de nombreuses questions ».

La Tribune, 28/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube