Synthèse de presse

04 août 2017

12h42 | Par INSERM (Salle de presse)

CRISPR/Cas9 et les changements induits sur la société

Un article de Latribune.fr signé Solveig Fenet, chargée de missions éthiques Inserm ; François Hirsch, directeur de recherche, responsable de la mission éthique de l’Inserm ; et Hervé Chneiweiss, directeur de recherche et président du comité éthique de l’Inserm, évoque la manière dont la modification des génomes, via la technique d’édition CRISPR/Cas9, va changer la société. A noter que déclarée découverte scientifique de l’année 2015, CRISPR a aussi été classée parmi les armes de destruction massive par les Agences de sécurité américaines. Interrogé sur France Culture, Pierre Cordelier, directeur de recherche à l’Inserm sur la méthode CRISPR/Cas9, a pour sa part précisé que cette méthode qui nécessite encore de nouvelles recherches, pourrait permettre la prévention de la transmission des maladies génétiques.

Latribune.fr, 03/08, France Culture, 03/08

En Bref

The Guardian met en avant une étude britannique publiée dans The Lancet qui révèle que le médicament contre le diabète de type 2, exénatide, pourrait aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, en améliorant les problèmes liés au mouvement et en ralentissant la progression de la maladie. David Dexter, directeur adjoint de la recherche chez Parkinson’s UK, a déclaré que l’étude était encourageante, mais nécessitait d’être poursuivie.

The Guardian, 04/08

Une étude de l’ophtalmologiste britannique, Rupert Bourne (université Anglia Ruskin, Cambridge) publiée en ligne dans la revue The Lancet Global Health le 2 août, prédit, sur la base de l’application d’un modèle mathématique, une évolution des individus atteints de « déficience visuelle modérée à sévère » qui pourrait passer de 36 millions de personnes à 115 millions en 2050, touchant particulièrement les personnes de plus de 50 ans des pays émergents. Rupert Bourne précise dans un communiqué : « nous devons prendre des mesures pour augmenter nos efforts actuels de prise en charge au niveau mondial, régional et national », et rappelle que « les programmes pour améliorer la vision sont parmi ceux dont le retour sur investissement est le plus élevé ».

Le Monde, 04/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube