Synthèse de presse

04 octobre 2013

11h55 | Par INSERM (Salle de presse)

La Clostridium difficile, une bactérie résistante soupçonnée d’avoir contaminé 41 personnes

Une bactérie mutante virulente, la Clostridium difficile, « aurait contaminé 41 personnes, dont 3 sont décédées, dans les Bouches-du-Rhône depuis le mois de mars », indique Aujourd’hui en France. Face à cette bactérie résistante, les autorités de santé régionales lancent un réseau de surveillance et d’alerte des médecins et des établissements sanitaires. Les maisons de retraite sont particulièrement surveillées compte tenu de la découverte encore récemment de six cas. La souche mutante de Clostridium difficile, apparue dans les années 2000 aux Etats-Unis et jusqu’ici présente une seule fois en France, avec une épidémie dans la région de Lille en 2006, est particulièrement dangereuse pour les personnes de plus de 65 ans, souligne le quotidien. Ce dernier explique que le germe est « d’autant plus féroce quand le patient a précédemment été traité par antibiotiques ». Et d’ajouter que les antibiotiques « accélèrent les mutations des bactéries ».

 Aujourd’hui en France, 04/10

Bruit : des propositions pour protéger notamment les jeunes


Le Haut Conseil à la santé publique a remis, début septembre, à la Direction générale de la santé, un rapport destiné à apporter des recommandations pour protéger, notamment les jeunes, d’une exposition aux niveaux sonores élevés de la musique, révèle Le Figaro. Ce rapport a été mis en ligne la semaine dernière. Yves Cazals, directeur de recherche à l’Inserm et rapporteur pour ce dossier, explique : « La démarche qui est suggérée dans ce rapport est un peu similaire à ce qui existe pour l’alcool : il s’agit surtout d’informer le public sur les dangers encourus et de lui donner les outils pour mieux se protéger ». Le rapport consultatif propose notamment d’imposer l’installation, dans les lieux publics où la musique est forte (discothèques, salles de concerts, voire cinémas) d’un sonomètre fournissant « en temps réel le niveau sonore auquel la foule est exposée » qui serait accompagné d’un message conseillant de faire des pauses, souligne le journal. Selon Yves Cazals, actuellement, « la seule réglementation qui combine les deux notions de niveau sonore et de durée d’exposition s’applique au milieu professionnel ». Les auteurs du rapport suggèrent également « d’obliger les établissements concernés à fournir des protections auditives gratuites (type bouchons d’oreilles en mousse) et de créer une zone de récupération auditive » avec un niveau sonore inférieur à 85 dB.

Le Figaro, 04/10

En Bref

Le dispositif visant à limiter les dépassements de tarif des consultations médicales peut entrer en vigueur, au moins un tiers des médecins éligibles ayant signé le « contrat d’accès aux soins », rapportent Les Echos. Ainsi, quelque 8 611 praticiens libéraux ont signé ce contrat par lequel ils s’engagent à geler leurs tarifs pendant trois ans. En contrepartie, ils bénéficieront d’un allègement de cotisations. Cependant, souligne le quotidien, « l’impact sera limité », car « la majorité des 25 000 praticiens éligibles n’a pas signé le contrat ».  Les Echos, 04/10

LSA consacre un article aux pesticides dont le lien avec certaines pathologies chez l’adulte semble confirmé par une expertise de l’Inserm publié en juin. Face à cette mauvaise image des pesticides, certains magasins, tels que Botanic et les magasins Leclerc de Bretagne, ont décidé de ne plus les commercialiser. Christophe Juif, directeur France du fabricant Bayer Cropscience, reconnaît le problème d’image des pesticides : « L’étude de l’Inserm pourrait avoir un impact sur les ventes ». LSA, 03/10

20 Minutes note que, selon le réseau Sentinelles, l’Ille-et-Vilaine connaît actuellement une épidémie de varicelle avec plus de 40 cas pour 100 000 habitants. Cette épidémie très localisée touche également le Nord-Pas-de-Calais. 20 Minutes, 04/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube