Synthèse de presse

05 juin 2015

12h18 | Par INSERM (Salle de presse)

Aliments : guerre sur les messages santé

L’article 5 de la loi de Santé « est l’enjeu d’une bataille feutrée, mais féroce » entre les sociétés savantes (de pédiatrie, cardiologie et neurologie…) et l’industrie agroalimentaire. Le ministère de la Santé souhaite apposer des logos sur les emballages afin d’informer les consommateurs sur la qualité nutritionnelle des aliments transformés et ainsi lutter contre le surpoids et les maladies cardiovasculaires. Une quinzaine de chercheurs français sous la houlette de Serge Hercberg, Unité Inserm 1153 équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN), ont mis au point un système de cinq couleurs. La Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) a conçu, quant à elle, son système axé sur la fréquence de consommation, et non sur la qualité nutritionnelle.

Le Figaro, 05/06

En Bref

Michèle Rivasi, députée européenne, donne dans Le Monde son point de vue sur les antidépresseurs. Selon elle, « entre risques pour la santé et effets secondaires causant des comportements suicidaires et agressifs, certains antidépresseurs, toujours remboursés par la Sécurité sociale, présagent un scandale sanitaire (…) ».

 Le Monde, 05/06

La Tribune Hebdomadaire publie un article sur « la bataille annoncée du méga business de l’ADN ». Le journal explique que « le génie génétique nécessite des mégadonnées et des systèmes experts pour se développer et aider la médecine à intégrer cette nouvelle façon de soigner ». Selon l’hebdomadaire, ce « marché prometteur suscite bien des convoitises ».

 La Tribune Hebdomadaire, 05/06

Le Quotidien du Médecin rend compte d’une étude, menée chez des sujets âgés, révélant que « l’accumulation de protéine bêta-amyloïde dans le cortex préfrontal est associée à une diminution des ondes lentes et donc du sommeil profond, laquelle est liée à des troubles de mémoire ». Selon Matthew Walker, neurochercheur à l’université de Californie à Berkeley, « le sommeil pourrait devenir une cible thérapeutique pour lutter contre les troubles de la mémoire (…) ».

 Le Quotidien du Médecin, 04/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube