Synthèse de presse

05 septembre 2014

12h57 | Par INSERM (Salle de presse)

Seconde greffe de cœur artificiel


Libération souligne qu’il y a trois semaines, dans le plus grand secret, a eu lieu une greffe de cœur artificiel. Cette opération, qui intervient quelque temps après la première très médiatique, a été réalisée par l’équipe du Pr Daniel Duveau au centre hospitalier de Nantes. Selon le journal, l’opération se serait déroulée sans problème, l’identité du patient reste inconnue.

Libération, 05/09

Le laboratoire P4 Inserm-Jean Mérieux travaille sur le virus Ebola


Le Figaro consacre un article au laboratoire P4 Inserm-Jean Mérieux à Lyon. Le quotidien explique que dans cette enceinte, régie par des règles de sécurités drastiques, sont étudiés des virus dangereux. C’est dans ce laboratoire qu’a été identifiée la souche du virus Ebola, responsable de l’épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest. Outre des analyses de sang pour identifier le virus, le P4 mène également des travaux de recherche, et ses équipes (trois ou quatre actuellement) doubleront dans les prochaines semaines. Hervé Raoul, le directeur du laboratoire, explique au Figaro : « Un plan de bataille est en train de s’élaborer. Chercheurs fondamentaux et cliniciens définissent les priorités sous l’égide de l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé ».

Le Figaro, 05/09


En Bref

Le journal Les Echos fait le portrait d’Yves Lévy, médecin spécialiste du sida et PDG de l’Inserm. Le quotidien explique que le nouveau président de souhaite notamment « maintenir la recherche fondamentale à très haut niveau et rattraper le retard de la recherche technologique dans les sciences du vivant, dans un environnement mondial ultra-concurrentiel », ajoute le quotidien.

Les Echos, 05/09

France 5 s’est intéressée à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille où a été créé l’Institut du Mouvement et de l’appareil Locomoteur (IML). Unique en France, cet institut développe recherche, chirurgie et traitements innovants. L’objectif est de rendre leur mobilité aux patients et supprimer la douleur, a expliqué la chaîne télévisuelle.

France 5, 04/09

Le Monde souligne que le don de rein en dehors du cercle familial est peu pratiqué en France. Pourtant, ce type de don, très encadré, est autorisé depuis 2011 par la loi de bioéthique à « toute personne prouvant un lien affectif et stable depuis au moins deux ans avec le receveur », explique le quotidien.

Le Monde, 05/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube