Synthèse de presse

07 novembre 2014

12h26 | Par INSERM (Salle de presse)

La baisse de consommation des pilules de 3e et 4e génération fait reculer le nombre d’embolies

Une étude réalisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) révèle que l’abandon massif des pilules de 3e et 4e génération a permis d’éviter, sur l’année 2013, 341 cas d’embolies pulmonaires, soit une baisse de 11,2% du nombre de cas chez les femmes entre 15 et 49 ans, indique Le Figaro. Pour obtenir ce résultat, l’ANSM a comparé les données issues du programme de médicalisation des systèmes d’information de médecine chirurgie obstétrique (PMSI-CO). Selon Mahmoud Zureik, responsable de la pharmaco-épidémiologie à l’ANSM, « ces résultats sont en accord avec les travaux de modélisation que nous avions menés et qui estimaient à 10% la réduction d’embolie pulmonaire ».

Le Figaro, 07/11

Ouverture du premier laboratoire P4 en Chine

La Chine va ouvrir un premier laboratoire P4, « un long projet ultrasensible réalisé avec la France », indique l’AFP. Cet établissement de haut confinement, dédié à l’étude des agents pathogène de classe 4, s’inspire du P4 Jean Mérieux de Lyon, géré par l’Inserm. Construit à Wuhan, dans le centre du pays, le laboratoire pourrait être inauguré en décembre et être opérationnel fin 2015. Selon Peter Piot, codécouvreur d’Ebola en 1976, la Chine est « particulièrement vulnérable » au virus, avec sa vaste communauté en Afrique de l’Ouest et ses milliers d’immigrés africains dans sa métropole de Canton.

AFP, 06/11

En Bref

Une étude, menée par Balbir Singh, chercheur à l’université de Sarawak en Malaisie, souligne qu’« une forme émergente de paludisme, la plus mortelle et dangereuse, se propage rapidement en Asie du Sud-Est, et particulièrement en Malaisie », rapporte Le Monde. L’épidémie, due à une forme particulière du parasite qui en est l’agent, le Plasmodium knowlesi, est véhiculée du singe à l’homme par le moustique, et s’accélère en raison de la déforestation, souligne le quotidien.

Le Monde, 07/11

Dans un article intitulé « Va-t-on enfin gagner la guerre contre le cancer ? », La Tribune rend compte de la recherche dans ce domaine. Le journal explique notamment que les chercheurs et scientifiques ont désormais « à leur disposition les technologies les plus innovantes, comme les thérapies ciblées ou l’immunothérapie ».

La Tribune, 07/11

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube