Synthèse de presse

08 juillet 2016

12h23 | Par INSERM (Salle de presse)

Exposition des enfants aux ondes : les études manquent

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), qui publie un rapport d’expertise sur l’exposition des enfants aux ondes, « constate l’absence de consensus scientifique sur l’exposition des plus jeunes », rapporte Le Figaro. L’Agence explique que la première conséquence possible « de l’exposition aux radiofréquences » serait un effet « sur le bien-être des enfants » et surtout « sur les fonctions cognitives (mémoire, fonctions exécutives, attention…) ». Olivier Merckel, chef de l’unité Agents physiques à l’Anses, indique : « Toutes les études ne sont pas forcément cohérentes mais elles mettent en évidence des effets sur la mémoire ».

Le Figaro, 08/07

Vers la fin des effets indésirables des antipsychotiques ?

« Des chercheurs de l’Inserm ont mis en évidence le mécanisme à l’origine des effets secondaires des traitements antipsychotiques », soulignent Santemagazine.fr et Legeneraliste.fr. L’équipe de chercheurs de l’Unité 904 « Contrôle épigénétique de la plasticité neuronale » (Inserm/Université de Californie) dirigée par Emiliana Borrelli, a découvert le mécanisme cellulaire à l’origine des effets secondaires lourds, comme des mouvements involontaires et des tremblements. Ces travaux sont publiés dans la revue Neuron.

Lire le communiqué « Peut-on éliminer les effets indésirables des antipsychotiques? »

Santemagazine.fr, Legeneraliste.fr, 07/07

En Bref

Selon UFC-Que Choisir, qui a passé au crible 17 crèmes solaires pour enfants d’indices 50 et 50+, les niveaux de protection solaire ne sont pas à la hauteur, notamment contre les rayons UVA, responsables des cancers de la peau. Jean-François Doré, directeur de recherche émérite à l’Inserm, souligne : « Certes, les UVA ne provoquent pas de coups de soleil mais ils pénètrent plus loin dans l’épiderme et favorisent le vieillissement cutané ».

Le Parisien, 08/07

Le fabricant franco-autrichien de vaccins Valneva a réussi à générer un candidat vaccin « inactivé et hautement purifié » contre le virus Zika en se basant sur son savoir-faire contre l’encéphalite japonaise, souligne l’AFP.

AFP, 07/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube