Synthèse de presse

14 mars 2013

12h12 | Par INSERM (Salle de presse)

La radiothérapie dans le traitement du cancer du sein augmente le risque coronaire

Une étude cas-témoin dans le cancer du sein, publiée dans le New England Journal of Medicine et réalisée par des chercheurs britanniques et scandinaves, met en évidence que la radiothérapie augmente le risque coronaire de 7,4% par Gray et ce dans les 5 premières années de l’exposition. Et de préciser que pour les femmes présentant un risque cardiaque avéré, l’augmentation absolue du risque est plus importante. Aux vues de la large place occupée par la radiothérapie dans le traitement de ce type de cancer, le Pr Sarah Darby de l’Université d’Oxford au Royaume Uni, qui a dirigé l’étude explique : « Nous avons réalisé cette étude car les médecins ne pouvaient pas estimer de façon fiable le risque de maladie cardiaque chez les femmes traitées par radiothérapie pour le cancer du sein. Ils peuvent maintenant appréhender ce risque et savoir que dans la majorité des cas il sera très faible et rassurer leurs patientes. De plus, il est possible maintenant d’identifier les quelques femmes pour lesquelles la radiothérapie pose un risque indu, afin d’envisager des techniques alternatives ». Le Quotidien du Médecin note que l’étude a porté sur des femmes traitées par radiothérapie pour cancer du sein entre 1958 et 2001 en Suède et au Danemark.

Le Quotidien du Médecin, 14/03

Allaitement maternel sans effet sur l’obésité

Alors que jusqu’à présent l’allaitement maternel exclusif et prolongé présentait une piste dans la réduction du surpoids chez l’enfant, l’étude PROBIT (Promotion of Breastfeeding Intervention Trial) a mis à mal cette théorie. En effet un essai randomisé, mené dans 31 centres biélorusses, a montré que cette pratique n’a aucun bénéfice à 11,5 ans sur la masse adipeuse évaluée par IMC, le FMI (fat mass indice), le FFMI (fat free mass indice), le périmètre abdominal, les plis cutanés, ni même sur la taille ou le taux d’IGF-1. Des résultats qui confirment ceux de PROBIT II, qui n’avaient révélé aucun effet de l’allaitement à 6,5 ans.  Les auteurs de l’étude observent pour leur part que cet essai ne permet pas de conclure sur un éventuel effet de l’allaitement comparé à l’absence d’allaitement.

Le Quotidien du Médecin, 14/03

En Bref

Dans un avis rendu public ce jour l’Agence de sécurité sanitaire alerte sur la consommation de laits de soja par les bébés de moins d’un an. Le Figaro souligne que les conclusions d’un rapport révèlent que « ces boissons ne permettent pas de couvrir les besoins nutritionnels très spécifiques des nourrissons. Leur utilisation peut donc entrainer des insuffisances d’apport, des carences, voire des accidents sévères ». Le Figaro, 14/03
Le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm annonce la décrue de l’épidémie de grippe qui a touché 3 500 000 personnes en douze semaines. Toutefois l’épidémie pourrait se poursuivre encore jusqu’à la fin de la semaine prochaine. AFP, 13/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube