Synthèse de presse

14 février 2018

12h15 | Par INSERM (Salle de presse)

Cas mortels de rougeole en France

Le Parisien et La Croix rapportent qu’une jeune mère de famille de 32 ans de Poitiers (Vienne), non vaccinée, est décédée hier de la rougeole. Le Parisien précise que cette maladie très contagieuse provoque notamment des complications infectieuses, respiratoires ou neurologiques chez l’adulte qui la contracte. Depuis novembre, 269 cas de rougeole ont été recensés en Nouvelle Aquitaine. Au total, 66 personnes ont dû être hospitalisées, dont quatre en réanimation. Sur l’ensemble du territoire, 387 malades ont déjà été déclarés depuis novembre. 21 décès par rougeole ont été recensés depuis 2008 au niveau national. Eric Senneville, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de Tourcoing (Nord), indique : « Nous avons eu les premiers cas à Lille ». Quatre étudiants et personnels ont en effet contracté la rougeole sur le campus universitaire.

Le Parisien, La Croix, 14/02

En Bref

Le magazine 60 Millions de consommateurs vient de publier la liste de barquettes de jambon rappelées en raison de la contamination d’une bactérie responsable de la listériose. Plusieurs lots de barquettes de jambon de marques distributeurs seraient contaminés par des listérias. Femmeactuelle.fr indique que la listériose concerne plus de 400 cas en France chaque année. Le site souligne que l’Inserm donne ses recommandations pour prévenir les risques de contamination.

Femmeactuelle.fr, 13/02

Le Monde rapporte qu’une équipe américaine estime que « de minuscules fragments d’ARN responsables de la maladie de Huntington pourraient offrir des pistes de traitement contre le cancer » Les chercheurs ont étudié l’effet de l’interférence de ces ARN sur diverses lignées de cellules tumorales (sein, prostate, foie, cerveau, poumon et côlon) et sur des souris présentant des cancers de l’ovaire. Les rongeurs ont présenté une réduction des tumeurs sans effets secondaires, et l’ensemble des cellules en culture ont été tuées par l’ARN.

Le Monde, édition Science et Médecine, 14/02

Une équipe de chercheurs japonais a réalisé une étude sur 60 000 diabétiques de type 2, qui montre que manger lentement permettrait de perdre du poids. Leurs travaux publiés dans la revue BMJ Open, ont permis de constater que les diabétiques qui mangeaient lentement s’avéraient être en meilleure santé que ceux qui mangeaient normalement ou rapidement. L’étude révèle que, comparés à ceux qui dévorent rapidement leur nourriture, ceux qui mangent à vitesse « normale » ont 29% de chances de moins de devenir obèses ; ceux qui mangent lentement 42%.

Pourquoidocteur.fr, 13/02

Les Echos publient, en partenariat avec Early Metrics, le premier classement des start-up qui évoluent dans l’univers de la santé. « Du diagnostic au maintien à domicile, elles interviennent sur l’ensemble du parcours de santé », explique le quotidien. Le journal cite notamment Mdoloris, « dont le moniteur permet d’évaluer en temps réel la douleur ressentie par les patients ». « Pour convaincre les hôpitaux et les cliniques de tester son produit, Fabien Pagnez, PDG, a dû s’appuyer sur de solides fondations (un partenariat avec l’Inserm) pour convaincre la communauté médicale », ajoutent Les Echos.

Les Echos, 14/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube