Synthèse de presse

09 janvier 2015

12h02 | Par INSERM (Salle de presse)

Des avancées dans le traitement de la maladie de Huntington

France 5, dans son Magazine de la santé, rapporte les résultats d’une étude menée par Fanny Mochel et son équipe, Unité Inserm 1127 « Institut du Cerveau et de la Moelle épinière ». Ces travaux démontrent le potentiel thérapeutique de la triheptanoïne dans le traitement de la maladie de Huntington, une maladie génétique responsable d’une « dégénérescence progressive des neurones » entrainant « des troubles neurologiques, moteurs, cognitifs et psychiatriques », précise la chaîne. Cette huile de synthèse, utilisée dans l’alimentation de dix patients « pourrait ralentir l’évolution de la maladie », en donnant aux personnes atteintes des intermédiaires énergétiques vraisemblablement nécessaires à l’amélioration du fonctionnement de leur cerveau.

Retrouvez le communiqué « Maladie de Huntington : le potentiel thérapeutique de la triheptanoïne confirmé » sur la salle de presse

France 5, 08/01

En Bref

Une réunion d’experts mondiaux en matière de vaccins a eu lieu hier à Genève, sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en vue d’analyser les résultats des essais cliniques en cours des différents vaccins contre le virus Ebola, indique Les Echos. Selon le quotidien, trois projets sont actuellement menés : celui de GSK, issu des recherches du National Institute of Allergy and Infectious Diseases américain, ainsi que ceux de Merck et de Jansen Pharmaceuticals, la filiale de J&J.

 Les Echos, 09/01

Selon Le Parisien Magazine, des chercheurs de Harvard auraient découvert deux molécules capables de « transformer les graisses blanches en graisses brunes, et ainsi permettre de brûler plus de calories ». La mise au point d’un traitement favorisant la production de graisse brune, qui augmente les dépenses énergétiques, pourrait ainsi permettre de lutter contre l’obésité.

 Le Parisien Magazine, 09/01

Le Monde souligne qu’une équipe de chercheurs américains et allemands, dont les travaux sont publiés dans Nature, ont identifié un nouvel antibiotique prometteur. La molécule naturelle identifiée, appelée « teixobactine », a montré, chez la souris, une efficacité contre les bactéries difficiles à traiter, explique le journal. Ce dernier précise qu’« une dizaine d’années seront encore nécessaires pour qu’elle soit éventuellement utilisable chez l’homme ».

Le Monde, 09/01

#JesuisCharlie

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube