Synthèse de presse
  • Accueil
  • > Dans l’actualité
  • > Synthèse de presse du jour

14 août 2018

11h49 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Maladie de Parkinson : greffe de neurones

Lemonde.fr rend compte du lancement d’une stratégie inédite de lutte contre la maladie de Parkinson de chercheurs japonais. Le recrutement de sept volontaires pour un essai clinique a été annoncé le 30 juillet par l’université de Kyoto. Cette première consiste à générer des neurones à partir de cellules-souches, pour les injecter dans le cerveau des patients, qui seront suivis jusqu’en 2022. Le site explique que « la maladie de Parkinson est liée à la mort de neurones producteurs du neurotransmetteur dopamine, relais du message nerveux vers la zone cérébrale de contrôle des mouvements ». Et d’ajouter : « Menés par le Pr Jun Takahashi, les chercheurs japonais ont trouvé la source de dopamine qui pallierait la perte : des neurones dopaminergiques (producteurs de dopamine) obtenus à partir de cellules pluripotentes induites (iPSCs, pour induced pluripotent stem cells) ». « Nous utilisons des iPSCs dérivées de cellules sanguines », précise le Pr Takahashi, évitant ainsi le recours à des cellules fœtales, d’usage plus limité pour des questions éthiques.

Lemonde.fr, 14/08

Le décodage des émotions n’est pas universel

Destinationsante.com explique que « contrairement aux idées reçues, le mécanisme d’observation des traits expressifs des émotions ne serait pas universel ». Et d’ajouter : « Les ressentis et perceptions dépendent en effet de chacun ». « La rencontre d’un nouveau visage est systématiquement associée à une première impression, liée à l’analyse, souvent inconsciente, de la morphologie du visage », indiquent des chercheurs de l’Inserm U960/ENS. « L’interprétation des émotions faciales ne repose pas seulement sur une lecture universelle des visages partagée par tous ». En effet, « un jugement personnel, propre à chacun » influe les perceptions.

Destinationsante.com, 13/08


En Bref

Le Temps explique que les sportifs de haut niveau recourent souvent à des procédés tels que la visualisation, la focalisation et la concentration sur une sensation pour apprivoiser la douleur. Ils peuvent le faire de manière intuitive sans en avoir conscience. Ils peuvent aussi s’y entraîner. Michel Le Van Quyen, chercheur en neurologie à l’Inserm, souligne que « le simple fait de se croire dans une situation de bien-être suffit au cerveau pour qu’il réagisse comme s’il s’y trouvait vraiment ».

Le Temps, 14/08

Le Dr Joëlle Adrien, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Inserm, présidente de l’Institut du sommeil et de la vigilance, était l’invitée dimanche d’Europe 1 pour parler du sommeil et du rêve. Selon Joëlle Adrien « Lorsque l’on prive une personne de sommeil paradoxal, et bien l’environnement a une beaucoup plus grande influence sur le développement du cerveau, et a la chercheuse de conclure, on est manipulable si on vous empêche de rêver. »

Europe 1, 12/08

Francetvinfo.fr se penche sur le projet « Constances », lancé en 2009 et mené conjointement par l’Inserm et l’Assurance Maladie. En 2019, ils seront 200 000 volontaires dans toute la France à participer à cette grande étude qui doit durer 30 ans. Les participants sont tirés au sort parmi les assurés âgés de 18 à 69 ans. L’objectif est de mettre à la disposition des chercheurs une très grande base de données sur la santé. « C’est un projet de dimension européenne car d’autres cohortes existent en Allemagne par exemple et cela permet de travailler ensemble pour comparer et mutualiser les résultats. On peut arriver à travailler avec 500 000 personnes voir 1 million de personnes », explique Marie Zins, coordinatrice pour l’Inserm de la cohorte Constances.

Francetvinfo.fr, 13/08

Libération explique que « face à des écrans de plus en plus envahissants, le besoin de déconnecter se fait sentir et les cures de détox numérique font florès ». Les géants du Web se saisissent de la problématique du « temps bien passé » et mettent en place compteurs ou rapports hebdomadaires.

Libération, 14/08

Une radio néo-zélandaise vient de jeter un pavé dans la mare du monde de la recherche, en affirmant que, selon une étude, la majorité des souris utilisées comme cobayes pour la maladie d’Alzheimer sont des mâles alors que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à être touchées par la maladie. Le site en ligne de RNZ (Radio New Zealand) a rapporté qu’une étude récente et inédite, présentée par the Women’s Brain Project, avait été révélée lors du congrès mondial sur la maladie.

Maxisciences.com, 13/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube