Synthèse de presse
  • Accueil
  • > Dans l’actualité
  • > Synthèse de presse du jour

22 juillet 2019

12h25 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

Rumeur infondée sur la radioactivité de l’eau du robinet

Une rumeur a circulé après la diffusion d’un document concernant les risques sur l’eau potable en cas d’accident nucléaire. En effet, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) a provoqué un emballement médiatique à la suite de la publication d’une « carte exclusive de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine » à partir des données du ministère de la Santé pour les années 2016/2017. Révélée par Le Canard enchaîné, l’information a ensuite été reprise par l’AFP, sous le titre « 6,4 millions de Français boivent de l’eau contaminée », puis par des dizaines de sites web, dont celui du Figaro. Actuellement, l’eau ne doit pas afficher plus de 10 000 becquerels/l. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la dose maximale admissible reçue par l’eau de boisson chez l’adulte correspond à la consommation quotidienne, toute l’année, de 2 litres d’eau affichant 7,8 Bq/l. On en est bien loin.

Le Figaro, 22/07

En Bref

Stéphane de Wit, chef de service des maladies infectieuses au CHU de Saint-Pierre (Bruxelles), envisage dans un entretien avec Le Soir « une guérison fonctionnelle » neutralisant le virus du sida afin de vivre « sans prendre de médicaments et sans devoir surveiller en permanence la rechute ». Cependant, il ne pense pas que l’on pourra un jour neutraliser totalement le virus, même à long terme. Un essai clinique en gestation depuis 2 ans va débuter pour « réveiller les cellules endormies afin d’en faire sortir le virus pour le supprimer avec des rétroviraux existants ». L’essai est mené en partenariat avec l’ANRS et l’Inserm. Le congrès mondial sur le sida, à Mexico, a annoncé la fin des essais vaccinaux pour la fin 2020.

Le Soir, Libération, 22/07

Chaque année en France, 1 000 enfants sont touchés par un AVC, selon le ministère de la Santé. Un AVC, rappelle Le Parisien, survient lorsqu’un caillot de sang se forme dans le cœur ou dans le vaisseau qui mène à la carotide puis remonte dans le cerveau. Laurent Spelle, chef du service neuroradiologie à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), indique que chez les adolescents, « 50% des AVC restent inexpliqués ».

Le Parisien, 22/07

Neuralink, la start-up co-fondée par Elon Musk, a présenté un minuscule capteur destiné à être implanté dans le cerveau pour contrôler un smartphone à distance. Les tests sur les humains doivent débuter en 2020. Le dispositif de Neuralink pourrait aider les personnes atteintes de paralysies, afin d’utiliser un bras robotisé, ou les personnes souffrant de certaines lésions cérébrales, telles que celles ayant subi un AVC. Il s’agit d’un « système permettant de connecter directement le cerveau à une machine, afin qu’elle puisse interpréter en temps réel l’activité cérébrale et la traduire en commande ou en information utile », résume Jérémie Mattout, chercheur à l’Inserm, au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, interrogé par Les Echos.

LesEchos.fr, 21/07

Selon une étude de l’Inserm reprise par Santemagazine.fr, notre mémoire, comme notre capacité à raisonner et à comprendre, décline dès 45 ans. Pour prévenir le déclin cognitif, des chercheurs américains préconisent aux personnes âgées d’acquérir de nouvelles compétences, à l’instar des étudiants. Des recherches antérieures avaient démontré l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie et l’impact bénéfique sur les fonctions cognitives de la pratique d’activités nouvelles comme la photographie ou le jeu d’acteur.

Santemagazine.fr, 19/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube