Archives mensuelles : août 2018

Lundi 27 Août 2018

  Des médecins-chercheurs de Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne) et de l’Inserm notamment, et des ingénieurs de CentraleSupélec, dont les travaux sont publiés dans The Lancet Oncology, ont appris à un logiciel à analyser des scanners et à prédire l’efficacité des futurs traitements, rapporte Le Parisien. Les chercheurs expliquent que la signature dite radiomique, créée en […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Une hormone produite lors de l’exercice pourrait améliorer les capacités musculaires des séniors

Comment limiter la diminution liée à l’âge des capacités musculaires (ou sarcopénie), une des causes majeures de perte d’autonomie des séniors ? Des chercheurs de l’Inserm, de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et du Gérontopôle du CHU de Toulouse pourraient avoir trouvé, au sein même des muscles, un allié de taille dans la lutte contre cette maladie : l’apeline. Cette hormone, dont la production diminue avec l’âge, est sécrétée lors de l’exercice physique et permet une amélioration de la capacité musculaire. Ces travaux publiés dans Nature Medicine permettent d’envisager l’apeline à la fois comme un outil diagnostique de la sarcopénie et comme une solution pour son traitement.

Publié dans Physiopathologie, métabolisme, nutrition | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Vendredi 24 Août 2018

  Selon une étude parue dans PNAS, le retard de croissance dû à la malnutrition chronique chez les enfants engendre des modifications spécifiques du microbiote intestinal qui change la façon d’envisager la maladie, rapporte Lequotidiendumedecin.fr. Cette étude fait partie du projet Afribiota, débuté en 2016 et mené par les instituts Pasteur de Paris, de Madagascar […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Jeudi 23 Août 2018

  La Tribune rend compte des recherches menées pour « rendre la vue aux aveugles ». Le quotidien indique notamment qu’Horama, jeune société de biotechnologie  de thérapie génique contre la cécité créée en 2014 par des chercheurs de l’Inserm et du CHU de Nantes, développe notamment un médicament candidat pour soigner la rétinite pigmentaire : HORA-PDE6B. Ce candidat […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Maintenir une bonne santé cardiovasculaire diminuerait le risque de développer une démence et un déclin cognitif avec l’âge

Des chercheurs de l’Inserm au sein du Bordeaux Population Health Research Center, du Paris Cardiovascular Research Center, de l’Université de Bordeaux et de la cohorte des 3 Cités ont démontré que maintenir à un niveau optimal et combiner plusieurs facteurs et comportements bénéfiques pour le cœur était associé à un risque diminué de développer une démence et un déclin cognitif après 65 ans. Les chercheurs ont utilisé le concept de santé cardiovasculaire optimale défini par l’American Heart Association dans ses objectifs à 2020 pour la prévention des maladies cardiovasculaires. Cette étude a été publiée dans la revue JAMA.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Santé publique | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Malnutrition chronique chez l’enfant : une signature bactérienne intestinale inédite

La malnutrition chronique, le plus souvent associée à une inflammation de l’intestin grêle, touche un enfant sur quatre de moins de cinq ans. Principale cause de mortalité infantile dans les pays à faible revenu, elle est également responsable d’importantes anomalies de développement. C’est ainsi pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents de la malnutrition chronique et mieux la prendre en charge que s’est mis en place le projet Afribiota, mené par les instituts Pasteur de Paris, de Madagascar et de Bangui, en collaboration avec l’université de la Colombie-Britannique (UBC), l’Inserm et le Collège de France. Aujourd’hui, une première étude révèle les désordres subis par le microbiote des enfants malnutris, ainsi que l’existence d’une signature bactérienne intestinale surprenante, caractérisée par la présence massive de bactéries d’ordinaires inféodées au nez et à la bouche. Ces résultats viennent d’être publiés le 20 août dans la revue PNAS.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Physiopathologie, métabolisme, nutrition | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Mercredi 22 Août 2018

  Selon une étude de l’Inserm, une bonne santé cardiovasculaire est associée à un faible risque de démence, rapportent Lequotidiendumedecin.fr et Time.com. Cette étude, publiée dans le Jama, inclut 6 626 personnes sans antécédent cardiovasculaire ou de démence de la cohorte des Trois Cités (Bordeaux, Dijon, Montpellier), avec un âge moyen de 73,7 ans. Un diagnostic […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Mardi 21 Août 2018

  Lepoint.fr rend compte des travaux d’une équipe rassemblant des chercheurs du CEA, de l’Inserm, des universités de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, Paris Sud/Paris-Saclay, Paris-Descartes et de l’hôpital Foch, sur l’anesthésie générale, publiés dans Anesthesiology. Béchir Jarraya, qui a dirigé ces travaux avec Lynn Uhrig, explique qu’« en cas d’anesthésie générale, le réseau [cérébral] est cantonné aux axes […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Pourquoi perdons-nous conscience lors d’une anesthésie générale?

À l’état conscient, différentes aires du cerveau, même non connectées anatomiquement, peuvent fonctionner en phase, grâce au phénomène de « réverbération » de l’information dans le cerveau. C’est cette propriété qui est bloquée sous anesthésie générale. Quel que soit l’agent anesthésique employé, l’effet d’une anesthésie générale sur le cerveau correspond à une « rigidification » du cheminement de l’information au sein du cerveau : l’activité cérébrale est maintenue, mais reste cantonnée aux connexions anatomiques, lui retirant la possibilité de générer d’autres flux d’informations plus flexibles. C’est ce phénomène qui explique la perte de conscience induite par l’anesthésie générale chez un patient. Il a pu être caractérisé, chez le singe, grâce à l’IRM fonctionnelle, l’électroencéphalographie (EEG), et un algorithme faisant partie des méthodes de type « Big Data ». Les résultats sont publiés par une équipe rassemblant des chercheurs du CEA, de l’Inserm, des Universités de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, Paris Sud/Paris Saclay, et Paris Descartes et de l’hôpital Foch, le 20 juillet dernier dans Anesthesiology, journal de l’American Society of Anesthesiologists, qui a consacré son éditorial à cette étude.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Lundi 20 Août 2018

  Lefigaro.fr rapporte qu’une étude coordonnée par l’hôpital Necker-Enfants Malades (AP-HP, Paris), parue dans la revue JAMA, montre que le dépistage prénatal non invasif, ou DPNI, qui recherche des anomalies de l’ADN fœtal dans le sang maternel, ne diminue pas les fausses couches par rapport à l’amniocentèse. Selon l’enquête nationale périnatale menée par l’Inserm et […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés
fermer
fermer
RSS Youtube