Archives mensuelles : septembre 2018

Vendredi 28 Septembre 2018

  Emmanuel Macron a déclaré hier en Martinique que l’Etat prendrait « sa part de responsabilité » face au « scandale environnemental » du chlordécone, un pesticide toxique qui a durablement contaminé les sols. Ce pesticide a été utilisé de 1972 à 1993 dans les bananeraies pour lutter le charançon, un insecte qui ravageait les plantations. Le chef de […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

20 % des réactions aux produits de contraste en radiologie sont de réelles allergies

Une équipe du Pôle Imagerie-Explorations-Recherche de l’hôpital européen Georges-Pompidou AP-HP, de l’université Paris Descartes et de l’Inserm pilotée par le Pr Olivier Clément, et une équipe du CHU et de l’université de Caen Normandie, dirigée par le Dr Dominique Laroche, ont mené la première étude multicentrique prospective nationale sur les réactions allergiques aux produits de contraste en radiologie. 31 centres en France réunissant des investigateurs radiologues, allergologues, anesthésistes et biologistes ont permis d’étudier 245 cas d’hypersensibilité aux produits de contraste. Promue par l’AP-HP, cette étude, financée par le programme hospitalier de recherche clinique régional de 2003, montre que l’allergie est responsable de plus de 20% des réactions d’hypersensibilité aux produits de contraste et recommande que les patients diagnostiqués allergiques, ayant un grand risque de récidive, fassent l’objet d’un suivi s’appuyant sur des tests cutanés réalisés chez un allergologue spécialisé en allergologie médicamenteuse. Ces travaux ont été publiés dans la revue EClinicalMedicine du Lancet dans son numéro de juillet 2018.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie, Physiopathologie, métabolisme, nutrition, Technologie pour la sante | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Une molécule pourrait soulager les patients souffrant de diarrhée chronique atteints de neuropathie amyloide familiale

Les équipes du service hépato-gastro-entérologie adulte de l’hôpital Bicêtre, AP-HP, en collaboration avec le service neurologie adulte, l’Inserm et l’Université Paris-Sud, montrent qu’un dérivé de la stomatostatine pourrait être efficace pour traiter la diarrhée chronique dont souffre les patients atteints de neuropathie amyloïdes familiale (NAF). Cet effet secondaire concerne un quart des patients après 5 ans de suivi altérant leur qualité de vie.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Physiopathologie, métabolisme, nutrition | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Jeudi 27 Septembre 2018

  Le Quotidien du Médecin explique que « dans son avis 129 publié le 25 septembre », le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) « appelle le législateur à accompagner les évolutions scientifiques, notamment en matière de recherche sur l’embryon et les cellules souches, de génétique et de génomique, ou dans la reproduction ». Le CCNE propose de revenir sur […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Mercredi 26 Septembre 2018

  Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu ce matin un avis favorable pour l’extension à tous les Français en âge de procréer des tests génétiques préconceptionnels censés éviter les maladies graves et incurables. Dans son édition Science et Médecine, Le Monde explique en outre que « l’analyse de l’ADN circulant dans le sang de […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Mardi 25 Septembre 2018

  Une étude, réalisée par le CNRS, l’Inserm, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’ENS Lyon avec l’Institut Pasteur de Lille et le NIH aux Etats-Unis, suggère un lien entre eczéma et flore intestinale. Selon les résultats de cette étude, il est possible de soigner l’allergie en restaurant l’écosystème fragile des intestins. Deux biologistes du CNRS […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Décryptage du lien entre microbiote intestinal et allergie cutanée

Depuis quelques années, des liens entre déséquilibres de la flore intestinale et diverses maladies ont été mis en évidence. Dans une étude menée chez la souris, des chercheurs établissent une relation surprenante entre un système de détection des virus, la composition du microbiote intestinal et le développement d’allergies cutanées. Cette recherche, qui pourrait ouvrir de nouvelles pistes de traitement, a été menée par des biologistes du CNRS, de l’Inserm, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’ENS de Lyon, en collaboration avec des collègues de l’Institut Pasteur de Lille et du NIH (États-Unis) . Elle est publiée dans PNAS le 24 septembre 2018.

Publié dans Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Cancer du foie : l’environnement cellulaire joue un rôle dans l’évolution de la tumeur hépatique

Le cancer du foie est le deuxième cancer le plus meurtrier à l’échelle mondiale. Si dans la majorité des cas, les malades souffrent d’un carcinome hépatocellulaire, 10 à 20 % des personnes atteintes développent la deuxième forme primitive du cancer : un carcinome des voies biliaires du foie, très invasif (cholangiocarcinome intrahépatique). Bien que certains facteurs de risque soient communs aux deux types de tumeurs, le nombre de patients présentant un cholangiocarcinome intrahépatique a sensiblement augmenté ces dernières années. Une équipe de chercheurs dirigée par le Prof. Lars Zender du CHU de Tübingen (Allemagne), en collaboration avec des chercheurs du National Cancer Institute (Bethesda, États-Unis), de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS, vient à présent de démontrer que l’environnement cellulaire, avec ses cellules hépatiques moribondes, détermine la voie empruntée par les cellules tumorales. Ces résultats ont été publiés dans la revue Nature, le 12 septembre 2018.

Publié dans Cancer, Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Lundi 24 Septembre 2018

  Le Figaro explique que « la recherche explose dans les atteintes rétiniennes responsables de la malvoyance, avec l’espoir d’échapper enfin à la cécité ». Le journal présente les différents travaux en cours. L’implant rétinien Prima, développé et fabriqué à Paris par la société Pixium Vision fonctionne sans fil – il est auto-alimenté par la lumière – […]

Publié dans Synthèse de presse | Commentaires fermés

Avancées majeures dans le diagnostic et le traitement du rejet d’allogreffe

Le Pr Alexandre Loupy, de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP et le Pr Carmen Lefaucheur, de l’hôpital Saint-Louis AP-HP et de l’Université Paris Diderot, au sein du Centre de recherche cardiovasculaire (Inserm /Université Paris Descartes), ont mis en évidence, dans un article publié dans la revue  New England Journal of Medicine le 20 septembre 2018, les dernières avancées et applications de l’intelligence artificielle réalisées dans le domaine de la transplantation, et notamment du diagnostic et le traitement du rejet d’allogreffe. Ces travaux transdisciplinaires ont porté sur des patients greffés du cœur, du rein et du poumon. Ils ont permis de faire évoluer ces cinq dernières années, à trois reprises, la classification internationale du rejet. Ils contribuent ainsi à améliorer la prise en charge des patients greffés sur les plans diagnostique et thérapeutique.

Publié dans Cancer, Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie | Mots-clefs : | Commentaires fermés
fermer
fermer
RSS Youtube