[#communiqué] Une équipe de recherche impliquant @Inserm a identifié des biomarqueurs chez les patients obèses atteints de la « maladie du foie gras » expliquant leur risque plus élevé de développer une forme sévère de #COVID19 ➡️bit.ly/2FJgMlU pic.twitter.com/ePzQAkNDcc

About 57 minutes ago from Inserm's Twitter via Twitter Web App

fermer
fermer
RSS Youtube