Category Archives: News in brief

Paludisme : identification d’une machinerie moléculaire essentielle à la transmission par le moustique

En combinant une approche génétique originale à une technique de microscopie électronique tridimensionnelle, une équipe de chercheurs a identifié un complexe de protéines essentiel à la transmission du paludisme. Ce complexe, appelé AMA1-RON, est nécessaire non seulement pour l’invasion des globules rouges, mais aussi pour l’infection des cellules hépatiques et pour la colonisation des glandes salivaires chez le moustique.

Et si les fourmis pouvaient aider à diagnostiquer certains cancers ?

La détection des cancers est un enjeu majeur de santé publique. Des méthodes alternatives comme l’utilisation de l’odorat animal sont à l’étude pour dépasser ces contraintes. Une équipe de scientifiques a mis en évidence les performances d’une espèce de fourmis, Formica fusca, dans ce domaine.

Covid-19 : Une revue pour comprendre les facteurs génétiques et immunologiques responsables des pneumopathies

Coronavirus SARS-CoV-2

Depuis le début de la pandémie, des recherches ont été menées pour expliquer la grande hétérogénéité clinique du Covid-19 et identifier les causes des formes sévères. Les travaux des scientifiques de l’Inserm, d’Université de Paris et de l’AP-HP à l’Institut Imagine et à l’Université Rockefeller, coordonnés par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel, ont permis des avancées dans ce domaine.

An Asthma Vaccine Effective in Mice

Des équipes Inserm ont mis au point et testé chez l’animal un vaccin qui pourrait induire une protection à long-terme contre l’asthme allergique, réduisant la sévérité des symptômes de la maladie et améliorant ainsi significativement la qualité de vie des malades.

La souche historique du SARS-CoV-2 décroît alors que progression du variant britannique s’intensifie

Face à l’apparition des variants du SARS-COV2, de nouvelles projections concernant la dynamique épidémique sont nécessaires pour accompagner les politiques publiques. D’après les derniers scénarios élaborés par les chercheurs de l’Inserm sous la direction de Vittoria Colizza, le variant « britannique » pourrait devenir dominant en France d’ici la fin du mois.

Was SARS-CoV-2 Already in France in November 2019?

Based on a retrospective analysis of serum samples from over 9,000 adults participating in the French cohort Constances[1], a study by Inserm researchers found that out of the 353 participants with positive SARS-CoV-2 antibody tests, 13 had had their samples taken between November 2019 and January 2020 – with confirmation by neutralizing antibodies testing. Investigations in 11 of these participants revealed the existence of symptoms possibly related to a SARS-CoV-2 infection or situations at risk of potential SARS-CoV-2 exposure.

Covid-19 : optimiser la surveillance dans les établissements de soins de longue durée

hôpital

Depuis l’émergence de l’épidémie de Covid-19, les établissements de soins de longue durée ont été, partout dans le monde, des lieux à haut risque de circulation du virus. Des chercheurs ont analysé différentes méthodes de surveillance et de tests des pensionnaires de ces établissements. Les résultats de cette étude montrent l’importance d’adapter les stratégies de surveillance en fonction des capacités de tests des établissements. Si les capacités sont suffisantes, une stratégie de dépistage dite « en cascade » sera plus efficace. Si elles sont faibles, une stratégie de dépistage par tests groupés sera plus efficace.

Covid-19 : Un modèle mathématique pour améliorer le système de dépistage français et mieux contrôler l’épidémie

Comment améliorer les politiques de santé publique mises en place pour détecter les nouveaux cas de Covid-19 ? Avec l’objectif d’éclairer les politiques publiques sur ce sujet et de continuer à freiner l’épidémie en France, la directrice de recherche Inserm Vittoria Colizza et son équipe ont développé un nouveau modèle mathématique permettant de tirer de premiers enseignements scientifiques du dispositif français.

Nouvelle analyse de la mobilité des Français au cours de la première semaine du confinement

Dans un nouveau rapport, des chercheurs Inserm présentent une analyse spatiale (mobilité nationale, régionale et locale), temporelle (par semaine, par jour, par heure) et par classe d’âge (jeunes, adultes, seniors) des déplacements au cours de la première semaine du confinement.

Obésité et « maladie du foie gras » augmentent la vulnérabilité des patients atteints de Covid-19

Des chercheurs ont identifié des biomarqueurs chez les patients obèses atteints « maladie du foie gras » expliquant ce risque plus élevé de maladie sévère.

fermer
fermer
RSS Youtube