Category Archives: Neurosciences, cognitives sciences, neurology and psychiatry

Maladie de Huntington : restaurer la transmission neuronale à la naissance pourrait prévenir l’apparition de la maladie à l’âge adulte

Huntington Neurones

Si les symptômes de la maladie de Huntington se manifestent généralement entre 30 et 50 ans, des travaux ont montré que la maladie impactait le développement cérébral dès le stade embryonnaire. Une équipe de chercheuses et chercheurs de l’Inserm et de l’Université Grenoble Alpes, au sein du Grenoble Institut des Neurosciences, a mis en évidence, chez la souris, un impact de la maladie sur la qualité de la transmission nerveuse dans certains neurones très tôt après la naissance avec des conséquences anatomiques et comportementales. Ces travaux montrent aussi l’intérêt d’un traitement précoce avec une molécule favorisant la transmission nerveuse, qui restaure les défauts néonataux observés et retarde l’apparition de la maladie à l’âge adulte.

Comment réagit notre cerveau quand nous explorons quelque chose de nouveau ?

choix multiples

Dans un monde en perpétuel changement, prendre de bonnes décisions requiert de pouvoir explorer différentes stratégies et d’être capable d’identifier celle qui sera la plus adaptée. Des travaux menés par une équipe de neuroscientifiques de l’Inserm et du CNRS à l’École normale supérieure – PSL, en collaboration avec l’université d’Harvard (États-Unis), ont permis de caractériser ce processus cognitif en enregistrant les minuscules changements du champ magnétique émis par l’activité du cerveau humain. Selon les résultats de cette étude, l’exploration de notre environnement, ou le fait d’essayer une nouvelle stratégie, s’accompagne d’une élévation soutenue de l’attention qui se manifeste jusque dans le système nerveux périphérique.

A Therapy Found to Improve Cognitive Function in Patients with Down Syndrome

pompe GnRH

An Inserm team at the Lille Neuroscience & Cognition laboratory (Inserm/Université de Lille, Lille University Hospital) has joined forces with its counterparts at Vaudois University Hospital (CHUV, Lausanne) to test the efficacy of GnRH injection therapy in order to improve the cognitive functions of a small group of patients with Down syndrome. First the scientists revealed a dysfunction of the GnRH neurons in an animal model of Down syndrome and its impacts on the cognitive function impairment associated with the condition.

La microscopie ultrasonore fonctionnelle : sonder l’activité du cerveau complet à l’échelle microscopique

Sorry, this entry is only available in French. Les ultrasons transforment le domaine de la neuroimagerie, grâce aux avancées technologiques réalisées au cours de la dernière décennie par le laboratoire Physique pour la Médecine (Inserm, ESPCI Paris – PSL, CNRS). L’introduction, en 2009, de l’imagerie fonctionnelle ultrasonore (fUS) a doté les neuroscientifiques d’une technologie unique […]

Pain Intensity Is Controlled by Our Internal Clock

horloge

As with many of the body’s functions, pain intensity is controlled by our internal clock. This is what a team of Inserm researchers at the Lyon Neuroscience Research Center (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS) has recently discovered. They show that pain oscillates over 24 hours with a peak at night and a decrease in the afternoon, regardless of the sleep-wake cycle or any external stimulation. This discovery could lead to new approaches to how we treat pain.

Questioning the Universal Application of Neurocognitive Tests

Crowd

A research team from Inserm, University Hospital Lille, and Université de Lille within the Lille Neuroscience & Cognition laboratory looked at the impact of cultural differences on the performances on two of the neurocognitive tests most used worldwide, comparing the results of around 600 healthy participants across 12 countries.

Inserm and CNRS to Lead Large-Scale Program on Psychiatry Research

dépression

On July 18, 2022, France’s minister for Higher Education and Research Sylvie Retailleau announced an unprecedented psychiatry research effort in the form of 80 million euros allocated over five years to the precision-psychiatry project-program PROPSY, led by Inserm and CNRS as part of the Priority Research and Resources Programs (PEPRs).

Researchers described how the cerebellum modulates our ability to socialize

The cerebellum is essential for sensorimotor control but also contributes to higher cognitive functions including social behaviors. An international research consortium uncovered how dopamine in the cerebellum modulates social behaviors via its action on D2 receptors (D2R). These new findings pave the way to determine whether socially related psychiatric disorders, such as autism spectrum disorders (ASD), bipolar mood disorder, or schizophrenia, are also associated with altered dopamine receptors expression in specific cerebellar cell types.

Troubles du spectre de l’autisme : où en est la recherche ?

image de cerveau

Les trouble du spectre de l’autisme (TSA) résultent de particularités du neuro-développement. Ils apparaissent au cours de la petite enfance et persistent à l’âge adulte. Environ 700 000 personnes en France seraient concernées. Dans les laboratoires de recherche, les efforts se poursuivent, non seulement pour identifier de nouvelles options thérapeutiques mais aussi pour améliorer le repérage précoce des TSA et leur prise en charge psychosociale tout au long de la vie.

Le cervelet, une voie d’accès alternative pour traiter les mouvements involontaires provoqués par la maladie de Parkinson

Des chercheurs de l’Inserm, de l’ENS-PSL et du Collège de France, montrent que des stimulations depuis la surface du cerveau, au niveau du cervelet, suffisent à supprimer les mouvements involontaires ou dyskinésies liés à la maladie de Parkinson.

fermer
fermer
RSS Youtube